SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - [Mél.]

 
Tri en maternelle : Luc Chatel fait machine arrière
Article publié le mercredi 19 octobre 2011.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Grâce Ă  la mobilisation initiĂ©e par le SE-Unsa et les 15 000 signatures recueillies en moins d’une semaine, le dispositif d’évaluations nationales grande section, dont la première phase devait dĂ©buter en novembre, est rangĂ© dans la catĂ©gorie « outils Ă  disposition des enseignants Â». Dans une interview au monde, Luc Chatel fait machine arrière et annonce :

  • « ce dispositif n’est pas une Ă©valuation Â»
  • « nous voulons proposer des outils de repĂ©rage qui ne seront pas des tests et qui ne classeront pas les enfants Â»
  • « ce dispositif est facultatif et restera dans les classes Â»
  • « il n’y aura pas de remontĂ©e nationale sur le niveau de chaque Ă©tablissement Â»

Pour le SE-Unsa, l’école maternelle doit rester le temps des situations d’apprentissages adaptĂ©es Ă  chacun pour une scolaritĂ© rĂ©ussie. Le travail fondamental de prĂ©vention ne doit pas ĂŞtre confondu avec des dĂ©marches prĂ©maturĂ©es de dĂ©pistage gĂ©nĂ©ralisĂ©. Pour porter ses fruits, il doit ĂŞtre Ă©tayĂ© par l’action de personnels aux compĂ©tences spĂ©cifiques : psychologues scolaires et enseignants des Rased, personnels mĂ©dicaux-sociaux… lĂ  oĂą ils existent encore.

Il ne sert à rien d’afficher l’ambition de lutter contre la difficulté scolaire dès la maternelle si l’on continue à la priver de ses moyens et expertises. C’est pourtant ce que prévoit, comme les années précédentes, le budget 2012.

 
 
 
 
ALC