SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Compte rendu de la CAPD du 18 dĂ©cembre 2008 : promotions
Article publié le vendredi 19 décembre 2008.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
CAPD DU 18/12/08
 
 
PV approuvés du 27/05/08 ; 12/06/08 et 5/09/08.
PV du 09/10/08 à approuver la prochaine fois (FO n’en ayant pas pris connaissance).
 
DECLARATIONS LIMINAIRES :
  
 
Promotions des instituteurs et professeurs des écoles
 
Concernant les instituteurs :
CH : choix / MC : mi-choix / AN : ancienneté.
 
Au échelon : 3 promus, 1à AN, 1 au MC et 1 au CH (promotions résultant des restes 1.43 au mi-choix et 0.08 au choix).
Au échelon : 1 CH, 4 MC et 5 AN.
Au 10° échelon : 10 CH ; 14 MC et 4 AN.
Au 11° échelon : 8 CH, 7MC et 3 AN.
 
Décimales restantes de 1.43 et 0.08 donnant droit à 2 promotions supplémentaires chez les instituteurs.
 
Promotion des instituteurs
 
Barème du dernier promu
 
échelon
choix
mi-choix
8
26.761
24.808
9
31.961
31.372
10
35.458
34.772
11
42.00
41.750
 
 
Concernant les PE :
GC : grand choix / CH : choix / AN : ancienneté.
 
Au échelon : 96 promus à AN.
Au échelon : 42 GC et 103 AN.
Au échelon : 55 GC, 100 CH et 39 AN.
Au échelon : 55 GC, 79 CH et 21 AN.
Au échelon : 47 GC, 80 CH et 41 AN.
Au échelon : 59 GC, 52 CH et 22 AN.
Au 10° échelon : 25 GC, 42 CH et 21 AN.
Au 11° échelon : 19 GC, 22 CH et 9 AN.
 
Décimales restantes de 3.70 au GC et 2.14 au CH donnant droit à 4 promotions supplémentaires au GC et 2 au CH pour les PE.
Une promotion exceptionnelle au 11° échelon est accordée à un PE eu égard à sa situation particulière.
 
Promotion des PE
 
Barème du dernier promu
 
échelon
Grand choix
choix
4
 
 
5
16.500
 
6
20.831
19.50
7
24.833
24.031
8
36.925
28.500
9
38.211
34.00
10
50.172
43.417
11
59.592
49.972
 
 
 
Affectations sur postes adaptés
 
Pour la rentrée scolaire 2009, les 5 propositions de l’Inspection Académique concernant les demandes de maintien sur des postes adaptés se déclinent en 3 PACD (Poste Adapté de Courte Durée) au CNED et un poste administratif et 2 PALD (Poste Adapté de Longue Durée) au CNED.
Il y a cette année 9 demandes de première affectation sur un poste adapté dont 6 PACD.
Ces propositions seront effectives seulement après la CAPN traitant des postes adaptés.
 
 
 
Questions diverses
 
  • Le SE-UNSA a soulevé les problèmes liés au nouveau procédé de recensement des grévistes (Bug informatique, recensement de 2 journées de grèves à la fois entraînant parfois chez les collègues des confusions…). Le syndicat a demandé à l’administration ce qu’il comptait faire pour les collègues qui ne se seraient pas manifestés à temps. A cette question, l’Inspecteur d’Académie a affirmé que toutes les contestations recours même tardives seraient prises en compte.
  • A ce jour, il y a dans le département 19 postes vacants (cf. liste). L’ouverture de la liste complémentaire n’est pas à l’ordre du jour et il semblerait qu’elle ne le soit pas de si tôt.
 
  • Nous avons fait remarquer à l’administration que certains stages n’avaient pas eu lieu. Nous lui avons donc demandé si ces stages étaient simplement reportés ou définitivement annulés. Pour les stages T1 un report est envisagé comme nous vous l’avions diffusé récemment, en revanche, concernant tous les autres stages, 5 au total (stages d’école ou de liaison 6° cf. liste), aucun report n’est envisagé pour l’instant sauf si l’IEN et les stagiaires en font une demande appuyée.
 
  • L’Inspecteur d’Académie a avoué que le remplacement a connu dans le département des moments difficiles puisqu’il est arrivé que 35 classes n’aient pas été remplacées dans la même semaine.
De plus, les 19 postes vacants évoqués précédemment mobilisent 6 BD (Brigades Départementales) et 13 ZIL.
 
  • Les nouvelles règles du mouvement du personnel suivront un cadrage national académique et donc un seul mouvement. L’IA invitera, courant janvier, les organisations syndicales pour discuter de ces règles. Cette réunion devrait se tenir avant le départ de la circulaire départementale. Le SE-UNSA a demandé à ce que nous puissions avoir les documents de travail en amont afin que l’on puisse faire des propositions dans les meilleures conditions dans l’intérêt du personnel.
 
  • Le retard des fiches de paye est dû à une surcharge de travail que le personnel administratif subit depuis quelques temps en plus d’une baisse de moyens humains. Cela risque donc de se reproduire dans l’année qui vient et rien ne semble pouvoir changer cette situation. Sauf peut-être si l’ensemble du personnel exige du jour au lendemain une fiche de paye mensuelle comme la loi l’exige !
 
 
 
 
ALC