SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Enseignement sur la shoah : Halte Ă  la polĂ©mique
Article publié le samedi 1er mars 2008.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Après la polémique créée par le président de la République concernant l’enseignement sur la shoah lors du dîner du CRIF, le SE-UNSA est satisfait des premières déclarations émanant de la commission présidée par Mme Waysborg-Loing.

Le SE-UNSA partage sa préoccupation de contribuer à un meilleur enseignement de cette terrible période de l’histoire en ouvrant aux enseignants plusieurs pistes pédagogiques pour y parvenir.

Il ne peut donc que déplorer que les déclarations du ministre de l’Education nationale n’en montrent malheureusement pas le chemin.

Le 27 au matin, sur LCI, M. Darcos a cru bon de maintenir l’idée d’un parrainage systématique, certes collectif et non plus individuel, mais d’annoncer aussi une circulaire intégrant dans les programmes ce « lien affectif entre les enfants morts et les enfants d’aujourd’hui ».

Le SE-UNSA est profondément choqué par cette perspective. Il rejette cette conception absurde, et potentiellement dangereuse pour les enfants, qui voudrait confier aux enseignants l’établissement d’une relation affective entre vivants et morts. Il rappelle sa conception éthique du métier qui refuse la confusion entre l’enseignement et l’émotionnel.

Un mode unique de travail sous la forme d’un parrainage systématique d’enfants juifs morts sous la shoah serait contraire au principe légal de liberté pédagogique.

Pour le SE-UNSA, son imposition amènerait obligatoirement à un conflit. Le SE-UNSA appelle le ministre à la réflexion. Sur un sujet aussi fondamental, relevant des valeurs universelles de la République, il serait dramatique que ne soit pas recherché le consensus.

Le SE-UNSA souhaite que la polémique s’arrête. Encore faudrait-il que le ministre le comprenne !

Pour sa part, le SE-UNSA se tient à la disposition de la commission Waysborg-Loing pour l’aider à doter les enseignants des diverses pistes et outils sur l’enseignement sur la shoah.

 

 
 
 
 
ALC