SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Stages de rattrapage : Le SE-UNSA a obtenu une note aux recteurs modèrant les vellĂ©itĂ©s de surcharger de travail les enseignants de CM 1 et de CM 2
Article publié le mardi 12 février 2008.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L’intervention du SE-UNSA auprès du cabinet du ministre a permis d’obtenir une note signée par le directeur de cabinet, adressée aux recteurs le 8 février 2008 (voir document annexé). Ces derniers ont pour charge de la transmettre aux IA et aux IEN.

Cette note complémentaire à celle du ministre précise ce qui peut être demandé aux enseignants de CM 1 et CM 2 doit permettre d’identifier les difficultés rencontrées par les élèves en français et en mathématiques « dans un esprit d’efficacité et de pragmatisme ».

Le SE-UNSA invite les enseignants à faire preuve de la plus grande circonspection avant d’accepter d’intégrer le dispositif des stages de rattrapage dans leur projet d’école comme le demande la note du ministre.

Un projet doit en effet être l’expression d’une stratégie pédagogique et éducative collective portée par une équipe. Il ne peut varier en fonction des seuls diktats ministériels, surtout lorsque ceux-ci risquent de s’avérer non opérationnels sur le terrain (absence de continuité pédagogique entre le travail scolaire et les stages – et encore moins dans les cas où, faute d’enseignants volontaires, on ferait appel à des enseignants retraités, voire à des personnes totalement extérieures-, caractère contreproductif d’une privation de vacances sur les plans psychologique et physiologique, difficultés en zones rurales où le transport scolaire a peu de chance d’être organisé pour des matinées...).


   Lettre aux recteurs   
(19.5 ko)
 
 
 
 
ALC