SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Grève du 5 dĂ©cembre : Faire entendre une voix singulière, dans un front uni pour nos retraites
Article publié le vendredi 22 novembre 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le SE-Unsa, avec sa fédération l’Unsa-Éducation, appelle les personnels enseignants, d’éducation et les psychologues de l’Éducation nationale à se mettre en grève et à manifester le jeudi 5 décembre 2019 pour faire entendre sa voix singulière dans un front uni contre un gouvernement incapable d'user des voies de dialogue que nous lui proposons.
 

Si vous lisez nos communiqués de presse, vous l'aurez compris, le SE-Unsa prendra sa part le 5 décembre dans un front censé instaurer un rapport de force... Puisque le gouvernement est incapable une fois de plus d'user des voies de dialogue que nous lui proposons.

Faire front et faire entendre une voix singulière

Nous appelons la profession Ă  se mobiliser fortement le jeudi 5 dĂ©cembre pour porter nos justes revendications pour nos futures retraites mais pas que... Nous exigeons des rĂ©munĂ©rations qui reconnaissent enfin nos mĂ©tiers et garantissent le maintien de notre niveau de pension dans un futur système universel.

L'UNSA EDUCATION APPELLE

TOUS LES PERSONNELS DE L'EDCUATION DU GARD

A MANIFESTER A NIMES

Rendez-vous Ă  14h30

à l'intersection du bd Jean Jaurès et de la rue de République

pour marcher vers la préfecture

ET FAIRE ENTENDRE NOTRE VOIX

Les enseignants perçoivent peu d’indemnités et primes. Ils seraient largement perdants dans un système unique qui substituerait la prise en compte de toutes les rémunérations sur l’ensemble de la carrière au calcul de leur retraite sur l’indice détenu au cours des six derniers mois. Le président et le gouvernement l’ont d’ores et déjà reconnu comme ils ont reconnu le décrochage du pouvoir d’achat des enseignants par rapport à des corps équivalents de la fonction publique et aux enseignants des autres pays européens.

Depuis plus d’un an, l’UNSA était pourtant entrée sans a priori dans les discussions avec le Haut Commissaire à la réforme des retraites Jean-Paul Délevoye.

Car il y a des points à défendre dans son rapport : lisibilité du système, équité femmes/hommes, pour les polyspensionnés, pénibilité, cessation progressive d'activité, etc.

Or à ce jour, nous considérons que le gouvernement n’a pas saisi la perche tendue par notre syndicat, notre fédération, notre union l'Unsa pour revaloriser nos salaires pour que nous ne soyons pas les punis de la réforme des retraites.

Nous attendons des estimations de nos retraites avec le nouveau rĂ©gime, de la clartĂ© sur la situation budgĂ©taire des rĂ©gimes, des gages pour nos salaires pour maintenir nos niveaux de retraites... C'est ce que nous irons dĂ©fendre dans la rue le 5 dĂ©cembre.

Le SE-Unsa du Gard

Pour nous aider Ă  estimer l'ampleur de la mobilisation, CLIQUEZ ICI !


   DĂ©claration d’inte   
(23 ko)
   Droit de grève   
(65.2 ko)
 
 
 
 
ALC