SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Compte-rendu CDEN "Rentrée 2019" du jeudi 5 septembre
Article publié le lundi 9 septembre 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Jeudi 5 septembre 2019 : Vos représentants du personnel Unsa Education ont siégé en préfecture pour le CDEN de rentrée. Voici un compte-rendu des échanges sur les sujets 1er degré :

En plus des mesures votées en CTSD le 3 septembre, le DASEN a annoncé en cours de séance qu'il avait finalement décidé d'ouvrir deux classes supplémentaires en compensant par la fermeture de deux postes de BD (portant leur nombre à 14 suppressions) :

  • ouverture Ă  l'Ecole primaire de Nages et Solorgues
  • ouverture Ă  l'Ecole Ă©lĂ©mentaire de Cavillargues

Voici également les sujets que nous avons portés à l'attention du CDEN :

  • RentrĂ©e, une fois de plus Ă©tĂ© prĂ©parĂ©e et pilotĂ©e par des directrices et des directeurs privĂ©s d’aide administrative
  • Politique Ă©ducative qui accepte le temps long de l’éducation et qui ne soit pas un grand chamboule-tout permanent : nous attendons un virage important dans la mĂ©thode
  • Ecole Inclusive, AESH et mise en Ĺ“uvre des PIAL (PĂ´les Inclusifs d'Accompagnement LocalisĂ©s)
  • RĂ©munĂ©ration des fonctionnaires, rĂ©forme des retraites
  • RĂ©forme du DNB ou le lancement tous azimuts d’expĂ©rimentations, vacances scolaires, loi de transformation de la Fonction publique.
  • D'autres organisations syndicales sont revenues sur la canicule et sur les citĂ©s Ă©ducatives sur lesquels nous Ă©tions nous-mĂŞmes intervenus Ă  la CAPD du 4 juillet et Ă  la CAPD du 22 mars

Compte-rendu des Ă©changes

Sur les opérations de carte scolaire, l'UNSA Education est intervenue pour demander que l'on en finisse avec les fermetures de rentrée. Nous avons d'ailleurs demandé que le DASEN renonce aux deux fermetures prononcées en CTSD le 3 septembre en expliquant que depuis de nombreuses années, il n'était plus question de fermetures après le 1er acte de février et le 2nd acte de juin. Qu'on devait éviter cette épée de Damoclès aux équipes qui avaient déjà fait les répartitions, les commandes de matériel, tous les projets sur la base d'une répartition des effectifs. Qu'on devait laisser tranquilles les écoles dans le déroulement de leur rentrée.

Un élu du CD30 a appuyé notre demande en précisant qu'on n'était pas habitués à voir des fermetures de rentrée dans le Gard.

L'UNSA a précisé que la compétence des services de l'Edcuation Nationale était justement d'anticiper sur les mouvements de population et la démographie. Que les délégués du personnel étaient là d'ailleurs pour leur apporter l'expertise du terrain.

Que le seul cas qui pouvait induire une fermeture de rentrĂ©e c'est quand on demande au DASEN de renoncer Ă  une fermeture en juin sur la foi d'effectifs et qu'ils ne sont pas lĂ  Ă  la rentrĂ©e (avec un gros diffĂ©rentiel).

A ce sujet, nous avons redemandé au préfet d'écrire aux maires du Gard pour qu'ils communiquent très tôt aux familles.

Même si les maires font très majoritairement un travail exemplaire sur ce point, nous regrettons encore que certains villages ou certaines villes s'y prennent trop tard, ce qui a pour conséquence de donner des gros différentiels entre les chiffres de février et ceux de juin voire de la rentrée suivante.

Le DASEN : "Sur les sujets nationaux que vous portez à la connaissance des membres de ce CDEN, nous prenons note mais je ne suis pas habilité à vous répondre en lieu et place du ministre ou de la rectrice."

Sur la mixité sociale, le DASEN et Madame la vice présidente du conseil départemental rappelle le travail accompli entre élus et l'Education Nationale autour de la nouvelle sectorisation nîmoise. Il cite également les résultats encourageants, rassurants pour les parents et les élèves de toutes origines sociales. "Aucun des conseils de discipline qui se sont tenus n'a concerné des élèves venus du collège Diderot contrairement à ce qu'on a pu entendre à l'époque" (qui a fermé en 2018).

Il en est allé de même dans le projet de reconstruction du collège Ada Lovelace qui a amené de la mixité par un travail en amont depuis plusieurs années avec tous les partenaires.

Concernant les classes dédoublées en primaire, le DASEN nous informe que les dédoublements de CP et CE1 en REP et REP+ ont été finalisés dans le Gard et que le dédoublement des Grandes Sections en REP+ et la limitation à 24 en GS, CP et CE1 n'est en rien une injonction immédiate mais un objectif recherché à l'horizon 2022.

Rythmes scolaires

Deux villes gardoises continuent de fonctionner sur des semaines de 4,5 jours : Anduze et Mandagout

Dions a décidé de revenir à 4 jours

Le DASEN a pris l'avis du CDEN qui a voté

  • Pour : 20 voix (dont l'Unsa qui s'en remet au choix des Ă©quipes)
  • Contre : 2 voix
  • Abstention : 1 voix

Concernant la canicule

Le prĂ©fet a indiquĂ© : "Je n'ai pas pris la responsabilitĂ© de fermer toutes les Ă©coles, car cette option ne m’a pas Ă©tĂ© proposĂ©e par la cellule de crise. MĂŞme si nous adoptons un principe de prĂ©caution, nous raisonnons sans autre a priori, sur la base de scĂ©narios, au coup par coup".

Je vous rappelle que c’était la première alerte rouge canicule et nous devrons peut-être réfléchir à cette option dans un avenir potentiellement proche car ces épisodes risquent d’être amenés à se renouveler."

Le DASEN ajoute : "Nous n’avons pas parlĂ© de « fermeture d’école systĂ©matique » mais « d’école relocalisĂ©e Â» afin de proposer des solutions d'accueil dans l'urgence sous la responsabilitĂ© des enseignants. Vous avez raison toutefois de prĂ©ciser que nous avons des marges de progrès."

Le prĂ©fet : "Nous n’allons pas attendre le prochain Ă©pisode mais, dès les prochaines semaines nous profiterons de la fin des grosses chaleurs pour aller plus loin dans nos rĂ©flexions."

Concernant les cités éducatives

Lors du CTSD, le DASEN nous avait indiquĂ© qu'il attendait la labellisation (ou pas) d'un moment Ă  l'autre pour le quartier Pissevin. "Une fois confirmĂ©e cette contractualisation, il nous restera Ă  y travailler pour l’échelle temporelle de 2020-2022. Je tiens Ă  vous assurer que ce projet n’est en rien liĂ© au projet retirĂ© d’EPLSF. Le collège tĂŞte de pont serait Condorcet." 

Lors de ce CDEN, le DASEN a confirmé officiellement que sur 80 projets au niveau national, 3 cités éducatives ont été validées dans l’académie de Montpellier.

Instruction Ă  domicile

  • 1er degrĂ© : 157 Ă©lèves en 2018-19 (Ă  partir de 6 ans)
  • 2nd degrĂ© : 117 Ă©lèves

L'UNSA Education a précisé qu'il serait intéressant de savoir combien sont liés à une phobie scolaire pour réfléchir à un accompagnement plus fort. Le DASEN nous indique que les familles n'ont pas à justifier de leur choix et que nous ne les connaissons donc pas. Certaines familles ont des projets de voyage, etc.

Des informations importantes ont également été livrées lors des échanges en comité technique, mardi 3 septembre. Lisez notre compte-rendu EN CLIQUANT ICI


   DĂ©claration liminaire   
(144.3 ko)
 
 
 
 
ALC