SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Le Se-Unsa intervient auprès du DASEN dès le jour de pré-rentrée pour les PsyEN et les T.R. ZIL/BD
Article publié le samedi 31 août 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Pour un certain nombre de Titulaires Remplaçants (ZIL et BD), la prĂ©-rentrĂ©e s’est prĂ©sentĂ©e sous ses pires auspices. La dĂ©cision vient de leur ĂŞtre annoncĂ©e que faute d’un certain nombre de TD, on leur confiait un couplage, les privant d’indemnitĂ© : Douche froide ! Pour un certain nombre de PsyEN, impossible de savoir quelles sont leurs Ă©cole compte tenu des vacances de postes et des secteurs partiellement ou totalement non couverts. 

Le Se-Unsa est immédiatement intervenu auprès de la DSDEN puis directement auprès du DASEN pour en savoir plus et tenter de trouver des solutions. Explication de texte :

On se souvient que le mouvement 2019 avait été extrêmement tardif en raison d’un ministre qui a maintenu droit dans ses bottes, malgré nos alertes multiples, une réforme radicale de ses règles et de ses modalités. Bon nombre d’enseignants étaient partis en vacances sans leur TD. De la même manière, des TD sont partis sans couplage. Au beau milieu de l’été, nous tentions encore de régler des situations personnelles.

Nous revoici fin aoĂ»t avec un certain nombre de couplages non-pourvus, d’enseignants non-complĂ©tĂ©s, d’élèves potentiellement sans enseignants malgrĂ© de nombreux ineats tardifs… Car Ă  toute chose malheur est bon, des enseignants dĂ©sireux de rejoindre le Gard ont Ă©tĂ© enfin exaucĂ©s pour compenser probablement le feu vert donnĂ© Ă  toutes les demandes de temps partiel en juin dernier ; ce qui constitue pour partie, une des causes du contexte. Mais comme nous l’avions soulignĂ© en CAPD, dans un calendrier « normal Â», la DSDEN aurait Ă©tĂ© fondĂ©e Ă  faire les ineats plus tĂ´t pour Ă©quilibrer la balance R.H. C'est l'essence mĂŞme d'une DRH de permettre aux personnels d'articuler vie perso et vie pro notamment par l'accès au temps partiel.

Bref, l’heure n’est plus à refaire le film et nous saurons, à l’abord du mouvement 2020, rappeler ces éléments. A la veille de cette pré-rentrée, l’urgence était de saisir le DASEN.

Laurent NOE a réuni ses cadres vendredi 30 août et nous a apporté des éléments de réponse tard dans la soirée…

Sans entrer dans les détails, les données du problème sont connues et si nous partageons sa priorité de mettre un enseignant en face de chaque élève, nous soulignons que ce n’est pas aux remplaçants de payer les pots casser en perdant leur indemnité ISSR.

Nous soulignons Ă©galement les consĂ©quences sur le remplacement si dès le dĂ©but de l’annĂ©e certaines circonscriptions n’ont plus de ZIL.

Nous demandons qu’a minima, les indemnités soient maintenues, que les T.R. se voient confier un couplage ou une portion de TD comme une mission de remplacement potentiellement provisoire en attendant mieux.

Pour aller à l’essentiel, le DASEN nous indique qu’il a pris note de nos arguments, qu’il a une réelle conscience des enjeux, que des solutions sont envisageables et qu’il y réfléchit.

Rendez-vous lundi pour la suite…

Concernant les PsyEN, il nous assure que les dispositions ont été prises et qu’il reviendra vers nous dans les prochains jours. Il est demandé aux PsyEN de considérer sans changement les secteurs à couvrir en attendant. Il reviendra vers nous lors des instances de rentrée.

 

 
 
 
 
ALC