SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Le Grand DĂ©bat national : pas sans nous !
Article publié le vendredi 1er février 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

C'est dit implicitement dans le titre, ne pas participer reviendra forcément à se taire. Mais les modalités de ce débat sont discutables... Alors que faire ? Participier ou ne pas participer ? Prendre sa place ou crier à "l'enfumage" en courant le risque de laisser d'autres que nous exprimer des avis qui vont à l'encontre de ce que nous défendons ?

En tant que fĂ©dĂ©ration, c'est la responsabilitĂ© de l’UNSA que de prendre la parole mais nous demandons en revanche des garanties pour en assurer la rĂ©ussite. Le Syndicat des Enseignants de l'UNSA invite ceux qui entreront dans cette dĂ©marche participative, Ă  la vigilance. 

Participer par internet permet a minima de s'exprimer  sur la transition Ă©cologique, la fiscalitĂ© et les dĂ©penses publiques, la dĂ©mocratie et la citoyennetĂ©, l'organisation de l’État et des services publics… 4 thèmes, 4 enjeux pour le prĂ©sent et l’avenir de notre sociĂ©tĂ©. Et d’autres sujets peuvent Ă©galement ĂŞtre abordĂ©s.

Viendra le moment oĂą le gouvernement prendra appui sur cette consultation pour engager des rĂ©formes... Engager par exemple des politiques de rĂ©ductions de dimunition de la dĂ©pense publique dans tel ou tel ministère !!!

Hors de question que nous laissions s'exprimer une partie de l'opinion publique encline Ă  dĂ©fendre des propositions rĂ©trogrades, libĂ©rales voire rĂ©actionnaires. Nous voulons prendre notre place pour rĂ©affirmer par exemple que "notre service public est une chance, pas une charge ! Et l'Ecole publique en particulier !"

Mais il ne vous échappera pas que par leur formulation, certaines questions peuvent laisser penser que vous actez tacitement certains principes... On en est réduits à adopter des réponses alternatives face à des questions orientées. Quelques zones de texte permettent enfin d'orienter vos réponses.

Vous l'aurez compris, peu importe que ce débat ne soit qu’une opération de communication visant uniquement à légitimer la politique du gouvernement, le SE-Unsa estime que toute occasion est bonne à prendre pour empêcher des conclusions pré-écrites.

En tant que professionnel de l’éducation mais aussi en tant que citoyen, nous pouvons participer aux débats organisés par les mairies, les réunions publiques, les contributions écrites par mail ou papier. Le site granddebat.fr recense les événements organisés par lieu géographique et permet des contributions par mail.

Notre syndicalisme positif, et constructif invite chacune et chacun à participer, à titre individuel, partout où cela sera possible, à prendre toute sa place dans les échanges et les propositions qui émergeront, sur notre système éducatif et les services publics notamment, mais aussi très largement sur la société et son avenir.

De la part du SE-Unsa, pas d’autre consigne, pas de messages tout-prêts à faire passer. Seulement l’appel à toutes les femmes et les hommes qui le veulent à faire entendre leurs propositions, leurs envies et leurs idées pour un destin commun de progrès social et écologique.

Retrouvez ici le communiqué de presse de l'Unsa.

 
 
 
 
ALC