SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
AED-AESH-CUI : pas de prime REP, stop Ă  l’injustice !
Article publié le jeudi 22 novembre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Depuis la rentrĂ©e 2015, les personnels des 1 089 rĂ©seaux d’éducation prioritaire bĂ©nĂ©ficient de la nouvelle prime REP : cela reprĂ©sente 110 000 personnes (enseignants, CPE, Copsy, personnels administratifs, techniques, sociaux et de santĂ©).

« Tous les agents Â» sont concernĂ©s, affirme le ministre  : mais les AED, AESH et CUI sont encore les grands oubliĂ©s !

Cette prime est versĂ©e pour « faire face Ă  des tâches spĂ©cifiques dans les Ă©coles et collèges socialement dĂ©favorisĂ©s […] au vu de l’intensitĂ© de la tâche Â». Les personnels de surveillance et d’encadrement font partie intĂ©grante des Ă©quipes pĂ©dagogiques et sont en première ligne dans la gestion des situations de tension ou de violence, et ce, au quotidien. Sans eux, les Ă©tablissements ne fonctionneraient pas correctement. Ils exercent auprès des Ă©lèves un rĂ´le majeur sous un statut ultra prĂ©caire. Ils mĂ©ritent d’avoir la reconnaissance de la spĂ©cificitĂ© de leur travail en REP et doivent percevoir, au mĂŞme titre que tous les personnels, l’indemnitĂ© REP.

Parce que je trouve cela injuste que les AED, AESH et CUI
soient les seuls Ă  ne pas percevoir la prime REP

Je complète le formulaire de soutien du SE-Unsa

 
 
 
 
ALC