SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
L’agenda social sera-t-il Ă  la hauteur des attentes des personnels ?
Article publié le mardi 15 mai 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Demandé par le SE-Unsa depuis l’arrivée de Jean-Michel Blanquer rue de Grenelle, l’annonce d’un agenda social se concrétise enfin !
Annoncé en mars, le ministre va le présenter officiellement aux organisations syndicales le 16 mai prochain.
 
Depuis le début de ce quinquennat, les réformes s’enchaînent à un rythme effréné, à coup d’annonces médiatiques tout en offrant très peu voire pas de perspectives aux personnels.

Le SE-Unsa se tient prĂŞt Ă  discuter de sujets rĂ©gulièrement Ă©voquĂ©s par le ministre mais aussi des sujets tout aussi rĂ©gulièrement pointĂ©s par la profession. Plus largement, pour le SE-Unsa, cet agenda social doit ĂŞtre l’occasion de construire une gestion des ressources humaines rĂ©novĂ©e dans ce ministère bien plus habituĂ© Ă  gĂ©rer des flux que des individus.


Un agenda social, c’est quoi au juste ?

C’est une planification du dialogue social sur les sujets relatifs aux personnels.
Normalement, le ministère et les syndicats représentatifs commencent par échanger sur les sujets de discussion à mener. Ensuite le ministre devrait arrêter les thèmes et le calendrier. Le travail est donc planifié, chacune des parties ayant le temps de s’organiser, de travailler le sujet, de faire des propositions, et, pourquoi pas, de construire des accords.

Après les premiers échanges du mois de mars, l’agenda social de Jean-Michel Blanquer devrait avoir pour objectif général de redonner de l’attractivité au métier grâce à une gestion des ressources humaine rénovée et recouvrir les thèmes suivants :

  • entrĂ©e dans la carrière : prĂ©-recrutement, concours, continuum de formation ;
  • suivi de la mise en Ĺ“uvre du PPCR ;
  • Ă©volutions de carrière, reconversions, GRH de proximitĂ© ;
  • qualitĂ© de vie au travail ;
  • direction et statut de l’école ;
  • Ă©volution de la rĂ©munĂ©ration.

Rendez-vous, le 16 mai, pour dĂ©couvrir les arbitrages dĂ©finitifs du ministre et le calendrier. Les attentes des personnels de l’Éducation nationale sont importantes. La première d’entre-elle est d’être mieux pris en compte et de pouvoir bien vivre son mĂ©tier.

 
 
 
 
ALC