SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
1D. Aides administratives direction d’Ă©cole : Audience reportĂ©e mais confirmĂ©e
Article publié le lundi 14 mai 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Dans la liste des actions que nous avons entreprises pour demander la réouverture du dossier DIRECTION D'ECOLE et l'ANNULATION de la mesure de suppression des contrats aidés, le Se-UNSA a obtenu une audience chez le préfet. Certains d'entre vous attendaient des réponses. Cette audience vient d'être reportée au 14 juin 2018 - 17h30... Alors, on compose et on prend les devants !

L'audience du 17 mai est donc reportĂ©e d'un mois en raison de l'agenda du prĂ©fet. Au premier abord, nous prĂ©fĂ©rons le report d'une audience en prĂ©sence du PrĂ©fet plutĂ´t qu'une audience confiĂ©e Ă  un.e assistant.e du cabinet. D'autant qu'on nous informe que le DASEN sera Ă©galement prĂ©sent.

Mais nous prenons acte de ce report Ă  grand regret car un grand nombre de personnels attendaient des rĂ©ponses. Des directrices, des directeurs mais aussi des aides administratives qui devaient ĂŞtre en vacances d’étĂ© dans deux mois et Ă  qui on a annoncĂ© qu’ils seraient au chĂ´mage.

Ils sont pourtant des membres indispensables de nos Ă©quipes.

Nous prenons note de la date du 14 juin à 17h30 mais il faut prendre les devants car, s'il sera encore temps d’aborder la question de fond, il sera trop tard probablement pour aborder les situations particulières qui nous ont été confiées. Nous avons donc pris les devants en soumettant ces dossiers afin que des dispositions puissent être prises en préparation de l'audience du 14 juin.

Nous ne voulons laisser passer aucune possibilité et nous comptons bien différencier nos demandes en fonction de nos interlocuteurs..

En effet, au niveau national, nous demandons l'annulation de la mesure, la rĂ©ouverture globale de la DIRECTION d'ECOLE et la pĂ©rennisation des aides administratives. Au moment oĂą les choix de politique budgĂ©taire favorisent les plus aisĂ©s, comment entendre qu'on supprime les contrats d'insertion par contrainte budgĂ©taire ?! Il ne faut pas se dissimuler derrière des arguments selon lesquels "l'Etat n'aurait pas les moyens d'assumer financièrement les contrats aidĂ©s". C'est une question de prioritĂ©... 

Au niveau local, nous n'avons pas oublié que l’arrêté du 26 février 2018 (cliquez ici), prévoit « à titre exceptionnel » que quelques contrats PEC permettent de proposer des solutions à des aides administratives en RQTH (dossier handicap validé par la MDPH), plus de 50 ans, ou à proximité de l’âge de la retraite…

L'audience aura lieu en prĂ©sence des deux dĂ©cisionnaires dĂ©partementaux (prĂ©fet et DASEN) et nous pourrons alors leur exposer, la question de fond  et revenir sur les situations particulières qui nous ont Ă©tĂ© confiĂ©es.

Nous restons en attente de l'intervention du député Olivier Gaillard et de notre action nationale visant à rouvrir le chantier Direction d'école dans l'agenda social qui nous sera proposé en comité technique ministériel le 16 mai prochain.

Pour info, vous êtes 137 Gardois.e.s à avoir signé la pétition nationale DIRECTION D'ECOLE.


   PEC arrĂŞtĂ©   
(192.7 ko)
 
 
 
 
ALC