SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
1D. MAJ 17.05 - RĂ©ponses aux demandes de temps partiels
Article publié le jeudi 17 mai 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

MAJ du 17 mai : Au vu des arguments dĂ©veloppĂ©s en CAPD par le Se-UNSA comme par l'ensemble des dĂ©lĂ©guĂ©s du personnel (voir ci-dessous), le DASEN nous a contactĂ©s jeudi 17 avril. Il nous indique avoir fait le point sur ses moyens d'enseignement au regard du nombre de classes. Ces Ă©lĂ©ments lui ont permis de nous annoncer la bonne nouvelle : Il est en mesure de rĂ©pondre favorablement Ă  toutes les demandes de temps partiels en accordant toutes les quotitĂ©s demandĂ©es et mĂŞme pour les demandes sur autorisation.

Nous saluons cette politique R.H. respectueuse des choix des personnels et en particulier le 80% sur autorisation qui n'apparaissait pas dans la circulaire.

Vous êtes nombreux à nous demander la date de réponse à vos demandes de temps partiels. Voici quelques infos...

Les demandes sont étudiées en ce moment et le DASEN devrait donner ses décisions avant le 11 mai. La réponse vous sera communiquée via votre circonscription.

S'il est accordé, vous recevrez par mail une réponse écrite. S'il est refusé, vous recevrez une convocation à un entretien avec votre IEN qui motivera le refus du DASEN.

Rappel du contexte :

Le DASEN nous faisait part de sa prioritĂ© de mettre un enseignant en face de chaque classe, lors de la CAPD du 25 janvier. 

De notre côté, nous tenions à défendre le temps partiel et en particulier le 80 % qui n’apparaissait pas dans la circulaire (alors que nous avions demandé à ce que ce soit le cas).

Le Dasen nous a rappelĂ© que c’est le temps partiel qui est de droit, pas la quotitĂ©. S’il reste attachĂ© Ă  ce droit, il considère qu’il y a bcp de demandes. « Je me dois de maĂ®triser ma ressource RH. Je dois faire le choix du service". 

L'avis du SE-UNSA : On ne doit pas considĂ©rer le 80% comme une demande de confort… Nous rappelons que le niveau de salaire des enseignants français les place au dernier rang des pays de l’OCDE. Quand on fait le choix de prendre un temps partiel pour Ă©lever son enfant, on est en droit de demander Ă  simplement limiter la perte de salaire. Il est de la compĂ©tence des DSDEN d'anticiper sur les conditions qui permettront de continuer d'accorder un maximum de demandes, comme c'est habituellement le cas dans le Gard. N'hĂ©sitez pas Ă  revenir vers nous. N'hĂ©sitez pas Ă  nous faire remonter les situations prĂ©occupantes.

Julie REDLER

 
 
 
 
ALC