SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Cellule laĂŻcitĂ© : il reste tant Ă  faire
Article publié le jeudi 21 septembre 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le ministre de l'Éducation nationale a déclaré, par voie de presse, "réfléchir à la création d'une cellule laïcité".

Cette annonce fait suite à la parution d'un livre écrit par un ancien principal de collège de Marseille, faisant état de difficultés liées à l'augmentation du prosélytisme religieux. Cette cellule, composée de juristes et de spécialistes disciplinaires, serait établie pour venir en aide aux professeurs.

Le SE-Unsa accueille favorablement l'implication du ministre en faveur de la laĂŻcitĂ©. Toutefois,  un dispositif similaire existe dĂ©jĂ  : des rĂ©fĂ©rents laĂŻcitĂ©-radicalisation sont dĂ©ployĂ©s dans les dĂ©partements et acadĂ©mies depuis la rentrĂ©e 2014, en appui aux acteurs de terrain. Le ministère devra Ă©claircir ses positions.

Pour le SE-Unsa, cette "cellule laĂŻcitĂ©" devra aussi Ĺ“uvrer pour que l'enseignement religieux ne soit plus obligatoire en Alsace et en Moselle (conformĂ©ment  aux prĂ©conisations de l'Observatoire de la laĂŻcitĂ©). Elle devra agir pour repĂ©rer et empĂŞcher les dĂ©rives observĂ©es Ă  l'occasion d'inspections d'Ă©tablissements privĂ©s hors-contrat. L’État doit s’assurer que l’enseignement dĂ©livrĂ© hors de l’École publique soit conforme aux valeurs de la RĂ©publique.

PrĂ©server et exercer la libertĂ© de conscience des enfants est essentiel, c’est inscrit dans l’ADN du SE-Unsa.
 
 
 
 
ALC