SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
1D. Diriger une Ă©cole sans aide ? Et si on proposait la suppression des secrĂ©taires des recteurs et du ministre !!!
Article publié le jeudi 21 septembre 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

La baisse de 40% du nombre de contrats aidés annoncée par la ministre du travail impacte comme chacun sait l’aide administrative, puisqu’on nous dit : "qu’il faut bien préserver le handicap". C’est ainsi que le gouvernement enrobe la dragée pour mieux nous la faire avaler. Alors, on déshabille la Direction pour habiller Handiscol.

Si comme tout bon enseignant vous Ă©coutez France Inter, vous avez peut-ĂŞtre entendu, le jour de la rentrĂ©e, le porte-parole du gouvernement Christophe CASTANER dĂ©clarer, je le cite : « Les emplois aidĂ©s sont une impasse et on a assumĂ© cette impasse. On a assumĂ© dans ce pays de substituer des emplois prĂ©caires Ă  des emplois titulaires » … laissant entendre que les employeurs doivent cesser de recourir Ă  l’aide publique car cela favorise la prĂ©caritĂ©. Que les communes doivent embaucher des contrats pĂ©rennes et en assumer le coĂ»t. Mais alors qu’attend l’Etat employeur, l’Education Nationale en l’occurrence, pour donner l’exemple et titulariser des secrĂ©taires pĂ©rennes dans les Ă©coles et les Ă©tablissements ? CharitĂ© bien ordonnĂ©e, vous connaissez la suite...

Dans plusieurs écoles du Gard, des directrices, des directeurs ici en Camargue, là au pied des Cévennes, et donc dispersés de fait, ont appris ou apprennent que c’est la fin de leur contrat d’aide… Qu’ils vont devoir ajouter à leur barque déjà pleine, la liste des tâches qui pouvaient encore leur être confiées. L’annonce est brutale. Elle est lourde de conséquences.

Après l’avortement du chantier sur la simplification des tâches, la suppression des contrats aidés sonne comme une provocation qui appelle une réaction plus forte et plus ferme. Mais la boule de neige a du mal à se former car tout le monde n'est pas (encore) concerné.

Relancer la grève admnistrative n'aurait de sens si nous étions certains qu'elle soit unanimement suivie. Car c'est de la capacité de mobilisation des personnels que dépend l'issue d'un rapport de force.

Historiquement, notre syndicat a toujours porté la parole des directrices et des directeurs. Aussi avons-nous réfléchi à un mode d'action adapté à la situation auquel chacun.e peut recourir, selon sa propre situation, sa volonté et ses possibilités.

NB : Nous n'avons aucunement l'intention d'exposer les personnels Ă  des sanctions. Il ne s'agit pas de refuser ou de bloquer des remontĂ©es administratives mais de prioriser les tâches Ă  destination des Ă©lèves et des enseignants et de prĂ©venir votre IEN que "sans aide administrative, vous ferez quand vous pourrez, en prenant en compte l'ordre de vos prioritĂ©s".

POUR EN SAVOIR PLUS, CLIQUEZ ICI :

Exemples d'actions proposées par une section Se-Unsa...

CLIQUEZ ICI :

Parallèlement, d'autres actions sont en cours...

CLIQUEZ ICI :

 
 
 
 
ALC