SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
2D. CrĂ©ation de postes en collège : le compte n’y est pas
Article publié le jeudi 2 mars 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

OĂą sont les moyens pour le collège ?

Le CTSD  2nd degrĂ©  a eu lieu le 2 mars Ă  la DSDEN.

Ă€ cette occasion, les services de la DSDEN nous ont  prĂ©sentĂ© les crĂ©ations et les suppressions de postes pour la rentrĂ©e 2017 dans les collèges du Gard.

Ă€ cette heure, nous comptons 28 crĂ©ations de postes, dont 2 en SEGPA et 4 en ULIS,  pour 30 suppressions soit une balance nĂ©gative de 2 postes.

Les matières qui connaissent le plus grand nombre de suppressions de postes sont :

  • les lettres modernes : 6 suppressions (pour 3 crĂ©ations)
  • les mathĂ©matiques : 5 suppressions (pour seulement 2 crĂ©ations)
  • la technologie : 3 suppressions (pour 1 crĂ©ation)

 

Vous trouverez le dĂ©tail des crĂ©ations et suppressions de postes  en cliquant sur l’image ci-dessous.

 

 

Les diffĂ©rentes organisations syndicales  ont votĂ© Ă  l’unanimitĂ© les crĂ©ations de postes et se sont opposĂ©es de la mĂŞme manière aux suppressions.

 

L’analyse du SE-UNSA 

L’annĂ©e 2017/2018  devait ĂŞtre une annĂ©e sereine pour l’Éducation nationale avec un budget Ă  la hausse pour la cinquième annĂ©e consĂ©cutive. Des moyens supplĂ©mentaires avaient  mĂŞme Ă©tĂ© octroyĂ©s (depuis l’annĂ©e dernière)  pour la mise en place de la rĂ©forme du collège.

Dans les faits, si les lycées et les écoles connaissent une très bonne dotation, ce n’est pas le cas pour les collèges qui ont été les grands oubliés de la rentrée 2017. Malgré des moyens au rendez-vous, des choix ont été faits par notre recteur au détriment des collèges.

Les Ă©tablissements ont bien tous reçu trois heures de DHS (dotation horaire supplĂ©mentaire) règlementaires,  mais la plupart ont Ă©tĂ© financĂ©es par la dotation non flĂ©chĂ©e des Ă©tablissements qui existait dĂ©jĂ . En clair, au lieu de mettre des moyens supplĂ©mentaires en collège, le recteur a prĂ©fĂ©rĂ© redĂ©ployer ceux qui existaient pour complĂ©ter Ă  minima les besoins.

Le SE-UNSA avait dĂ©jĂ  condamnĂ© ce « hold up sur la marge profs Â» (voir l’article) lors du CTSD du 26 janvier.

A la veille d’une Ă©lection prĂ©sidentielle, nous pouvons nous interroger sur la dimension politique d’un tel choix. 


   crĂ©ations et suppression   
(290.1 ko)
 
 
 
 
ALC