SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Devenir enseignant ou CPE : zoom sur le Master 1 en alternance !
Article publié le mardi 17 janvier 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Pour répondre aux enjeux de recrutement des enseignants et personnels d’éducation dans certaines académies ou certaines disciplines, et dans la continuité du dispositif Étudiants Apprentis Professeurs (EAP2), des contrats en alternance dès la 1ère année de Master des Métiers de l’Enseignement de l’Éducation et de la Formation (M1 MEEF) sont proposés dans certaines académies.
 
Les Ă©tudiants ont ainsi un double statut : Ă©tudiant en formation initiale Ă  l'EspĂ© et contractuel Ă  tiers temps rĂ©munĂ©rĂ© par le rectorat. Ce tiers temps est composĂ© d’un temps d’observation puis de pratique accompagnĂ©e et de responsabilitĂ© face aux Ă©lèves.
L'étudiant s'engage en contrepartie à se présenter aux épreuves des concours enseignants et personnels d’éducation en fin de M1.
 
ExpĂ©rimentĂ© Ă  la rentrĂ©e 2015 dans les acadĂ©mies de CrĂ©teil et de Guyane (300 postes proposĂ©s au total), ce dispositif de formation alternĂ©e a Ă©tĂ© reconduit dans ces deux acadĂ©mies Ă  la rentrĂ©e 2016 mais Ă©galement Ă©largi aux acadĂ©mies d’Amiens, Reims et Versailles.
Pour 2016-2017, les contrats offerts sont au nombre de 150 sur Créteil (113 en 2015-2016), de 200 sur la Guyane (187 en 2015-2016) et de 20 sur Reims.
Créteil et Reims se limitent au 1er degré tandis que la Guyane offre des contrats de M1 en alternance dans le 1er comme dans le 2nd degré et ce, sur les parcours d’anglais, de CPE, de lettres modernes et de mathématiques.
 
Comme pour le dispositif EAP2, le manque de communication du dispositif (seuls 3 portails acadĂ©miques sur 5 - Rectorat ou EspĂ© - informent la profession) et l’hĂ©tĂ©rogĂ©nĂ©itĂ© des mises en place (notamment des critères de recrutement) ne facilitent pas la lisibilité… Cadrage ministĂ©riel trop flou ou choix volontaire de laisser la main Ă  ceux qui emploient ?
 
Mais au-delà de ces quelques écueils, on note surtout de premiers retours aussi positifs que prometteurs des différents acteurs de ce dispositif.
 
Pour Antoine Primerose, directeur de l’EspĂ© de Guyane, la mise en place du M1 en alternance sur tous les parcours du 1er et du 2nd degrĂ© ainsi que sur le parcours CPE qui visait Ă  pallier le dĂ©ficit de titulaires dans le secondaire dont souffre la Guyane (30 % de contractuels) a permis d’attirer plus de candidats dans les parcours de Master MEEF. Ainsi l’EspĂ© a eu une croissance de ses effectifs de plus de 50 % sur ces parcours !
 
CĂ´tĂ© Ă©tudiants, ces derniers semblent très impliquĂ©s dans leur formation alternante et enregistrent de bons rĂ©sultats. Par exemple, sur CrĂ©teil, on note que le taux de rĂ©ussite aux concours des Ă©tudiants en alternance s’élève Ă  80,5 % alors que celui des Ă©tudiants en cursus classique s’établit Ă  71,9 %.
 
Quant aux tuteurs, ils sont unanimement favorables Ă  la poursuite de cette expĂ©rience du contrat d’alternance jusqu’au concours. Alors après la L3, contrat d’apprentissage ou alternance ? La rĂ©flexion est en cours mais une chose est dĂ©jĂ  certaine, le dispositif d’observation et de pratique accompagnĂ©e en M1 devra ĂŞtre adaptĂ© pour des Ă©tudiants ayant dĂ©jĂ  vĂ©cu l’alternance.
 
Enfin, la DGRH, elle, souhaite pouvoir intĂ©grer dans la rĂ©glementation du troisième concours une disposition spĂ©cifique aux candidats ayant vĂ©cu cette alternance afin de leur permettre de se prĂ©senter Ă  ce dernier (actuellement rĂ©servĂ© aux  candidats ayant une expĂ©rience professionnelle d’au moins 5 annĂ©es dans le secteur privĂ©).
 
Pour le SE-Unsa, en plus de permettre une meilleure prĂ©paration au concours et au mĂ©tier, ce dispositif du Master 1 en alternance est un moyen de traiter de façon très concrète les inĂ©galitĂ©s qui peuvent exister entre les acadĂ©mies quant au vivier de candidats et ainsi s’adapter aux besoins des territoires. Le SE-Unsa souhaite voir cette expĂ©rience Ă©largie Ă  d’autres acadĂ©mies que ce soit dans le 1er ou le 2nd degrĂ©.
 
 

 

 
 
 
 
ALC