SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Éducation prioritaire : prolongation de la clause de sauvegarde
Article publié le mercredi 19 octobre 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Lors du lancement du plan pour l’éducation prioritaire en 2014, certains collèges et l'ensemble des lycĂ©es ont quittĂ© l'Ă©ducation prioritaire. Le SE-Unsa avait Ă©crit au ministre pour s’étonner de l’absence des lycĂ©es et plus particulièrement des lycĂ©es professionnels dans le dispositif qui accueille majoritairement des jeunes socialement dĂ©favorisĂ©s. Aujourd'hui le ministère ne rĂ©pond toujours pas (dĂ©tails ici).

Cependant, il annonce la prolongation de la clause de sauvegarde indeminitaire de deux ans (2018-2019), ce qui reporte la fin du versement de l'ancienne indemnité ZEP. Dans notre académie, cette disposition concerne les collèges E. Alain/Carcassonne, Le Bosquet/Bagnols, Ambrussum/Lunel, R. Contre-pas/Marsillargues & P. Dardé/Lodève et les écoles qui leur sont rattachées...

Cette information n'est pas prise à la légère par ceux qui s'apprêtaient à perdre leur indemnité.

Pour information, nous réclamons que soit aussi prolongé le dispositif transitoire de sortie d'éducation prioritaire pour le mouvement mais surtout que les écoles orphelines bénéficient d'une véritable reconnaissance indépendemment de leur proximité avec un collège REP... Les CAPE ont été créées pour cela. En avec-vous vu la couleur d'une ?

 
 
 
 
ALC