SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Formation, PES, stages : le SE-Unsa en audience au rectorat !
Article publié le dimanche 6 mars 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le vendredi 19 février 2016, le SE-Unsa a été reçu sur sa demande au rectorat pour traiter des questions de formation initiale et continue des personnels de l'académie.

Etaient prĂ©sents pour l’administration : M. Aymard SG du rectorat, Mme Boluix SG adjointe du rectorat et SG du 34, M. Bost IENA du 34

 

Titularisation des stagiaires 2014-2015 et 2015-2016

Stagiaires 2014-2015 en prolongation de stage

En date du 21 janvier 2016, le SE-Unsa a adressĂ© un courrier au SecrĂ©taire GĂ©nĂ©ral pour lui rappeler l’obligation d’organiser des jurys intermĂ©diaires pour prononcer un avis sur la titularisation des stagiaires prolongĂ©s. Le SE-Unsa demande oĂą en est cette organisation.

L’administration rĂ©pond que les jurys 1er et 2nd degrĂ© viennent tout juste de se tenir.

Le SE-Unsa s’en félicite et questionne sur la communication de l’avis du jury aux stagiaires concernés.

L’administration avoue ne pas y avoir rĂ©flĂ©chi mais s’engage Ă  envoyer une notification d’avis Ă  chacun. Elle ajoute ne pas encore disposer des rĂ©sultats du 2nd degrĂ© et que seul un stagiaire 1er degrĂ© ayant refusĂ© d’être Ă©valuĂ© n’a pu ĂŞtre proposĂ© Ă  la titularisation.

Le SE-Unsa demande aussi une information officielle sur ces titularisations en CAP comme le prévoient les textes.

L’administration répond que cela sera fait.

L’avis du SE-Unsa : le SE-Unsa reste disponible pour tout stagiaire prolongĂ© qui ne recevrait pas l’avis du jury le concernant.

Stagiaires 2015-2016

Rappelant les discussions tenues lors d’une précédente audience quant aux vigilances à avoir cette année sur l'évaluation de l'année de stage et la communication qui en serait faite aux stagiaires, le SE-Unsa demande à l’administration où en sont les réflexions sur les dispositifs proposés.

Le SG rĂ©pond que l’application « Astuce ESPE Â» en vigueur sur l’acadĂ©mie de Grenoble sera bien utilisĂ©e dès cette annĂ©e sur l’acadĂ©mie de Montpellier. Il ajoute que le gain de temps permis par l’application aura pour avantage la possibilitĂ© de mettre en place un dispositif de communication, aux stagiaires comme aux tuteurs, du dĂ©roulement du jury (la convocation possible Ă  un jury d’entretien, le dĂ©roulement du jury d’entretien, le rĂ©sultat du jury de titularisation) comme le souhaitait le SE-Unsa.

Le SE-Unsa ayant demandĂ© cette mise en place en 2015 s’en fĂ©licite grandement !

L’avis du SE-Unsa : l’application Astuce ESPE permet d’une part Ă  chaque stagiaire d’avoir pour chaque pĂ©riode un accès Ă  tous ses rapports (auto-Ă©valuation, bilan tuteur, rapport CE, bilan ESPE, avis intermĂ©diaire) et d’autre part aux tuteurs de mutualiser leurs avis pour une meilleure cohĂ©rence du suivi (tutorat mixte). L’évaluation se fait sans chiffre, ni code, mais par une apprĂ©ciation phrasĂ©e. Le bilan de compĂ©tences est assimilable Ă  celui des livrets scolaires.

Le SE-Unsa rappelle aussi sa demande de tenue plus précoce du jury de titularisation désormais possible grâce à la réorganisation de l’année universitaire de l’ESPE et la suppression de la seconde session.

L’IENA répond que cela sera possible et que la date prévue à ce jour est le 26 juin.

​Le SE-Unsa en est très satisfait aussi.

L’avis du SE-Unsa : comme en 2015, le SE-Unsa suivra de près le dĂ©roulement des diffĂ©rentes Ă©tapes de la titularisation afin que tout stagiaire vive le plus sereinement possible cette Ă©chĂ©ance et puisse savoir avant son dĂ©part en congĂ©s d’étĂ© s’il est ou non titularisĂ©.

 

Mise en stage des stagiaires 1er degrĂ© 2016-2017

Organisation du mi-temps de stage

Le SE-Unsa regrette le dispositif de formation actuel organisĂ© uniquement dans le cadre d’un stage filĂ© (mi-temps hebdomadaire) alors qu'une alternance stages filĂ©s/groupĂ©s (1/3 temps hebdomadaire + pĂ©riodes de 2 Ă  3 semaines de stage continu) aurait Ă©tĂ© plus riche en permettant :

- des semaines plus légères pour des étudiants ayant à valider aussi un Master 2

- une expérience sur des cycles différents

- un vécu de semaines complètes sur école

De plus, pour le SE-Unsa la formation continue des personnels enseignants rappelĂ©e comme une prioritĂ© acadĂ©mique dans les derniers CT, acadĂ©mique comme dĂ©partementaux, et les moyens qui sont mis en Ĺ“uvre pour en assurer la qualitĂ© ne semblent trouver Ă©cho que dans la crĂ©ation de plĂ©thores supports de remplaçants ; alors que le nombre Ă©levĂ© de stagiaires attendus pour la rentrĂ©e 2016 sur l’acadĂ©mie serait un moyen bien plus pertinent.

Le SG reconnait l’exactitude des problématiques posées et des analyses énoncées par le SE-Unsa ainsi que la pertinence des solutions proposées mais ne peut envisager d’utiliser les stagiaires comme moyens de remplacement des départs en formation continue, le dispositif serait alors trop coûteux.

Le SE-Unsa répond qu’effectivement le dispositif serait plus coûteux mais que la formation initiale et continue des enseignants mérite l’investissement. Toute dépense est issue d’un choix, d’une volonté de prioriser ou pas !

Le SG rétorque que le dispositif filé / massé ne sera pas mis en place à la rentrée 2016 et que parmi les dispositifs étudiés, il n’a même pas été envisagé.

Le SE-Unsa rappelle alors à l’administration que, comme pour tout cadre de priorités établies, elle devra faire face à ses responsabilités.

L’avis du SE-Unsa : le rectorat de Montpellier peut s’efforcer d’afficher une prioritĂ© pour la formation des personnels, il n’en demeure pas moins qu’il n’y met pas les moyens, les Ă©cueils des dernières annĂ©es ne semblent pas plus l’éclairer et ses choix devront ĂŞtre assumĂ©s tĂ´t ou tard !

DĂ©termination des supports de stage

Dans ce cadre du mi-temps hebdomadaire qui semble si « immuable Â», le SE-Unsa demande Ă  l’administration d’être très vigilante quant Ă  l’impact que la mise en stage des plus de 600 futurs stagiaires prĂ©vus aura sur le mouvement des titulaires. Si le SE-Unsa rappelle toute sa satisfaction de voir le nombre de recrutements en forte hausse ces dernières annĂ©es, il rappelle que le mouvement de 2014 oĂą le nombre de stagiaires en quantitĂ© Ă©levĂ©e aussi avait rĂ©ellement engendrĂ© un blocage des possibilitĂ©s de mouvement des personnels, d’autant que les textes ministĂ©riels demandent une proximitĂ© des supports avec les sites des ESPE engendrant un blocage souvent localisĂ© des zones les plus demandĂ©es.

Le SG dit en être parfaitement conscient et informe qu’un groupe de travail académique des différents services départementaux est programmé le 24 février afin de déterminer le dispositif de mise en stage et notamment le choix des supports.

Le SE-Unsa met aussi en garde sur les suppressions de postes de titulaires assumant des compléments de service que l’administration devra effectuer pour créer les supports de stage et l’absence totale d’annonce de ces dernières lors des CT départementaux, engendrant une absence de prise en compte des éventuelles mesures de carte scolaire et donc de bonifications pour ces dernières.

Pour ces différentes raisons, le SE-Unsa propose alors de ne pas bloquer tous les supports de stage en amont du mouvement en rappelant que nombre de postes se libèrent post mouvement dont la majorité est parfaitement adaptée à des conditions favorables de formation.

Le SG le reconnait, dit partager la solution et la noter pour la réflexion à venir.

L’IENA du 34 ajoute que pour le département de l’Hérault, la quantité de stagiaires étant considérable, un pôle de formation est même prévu sur Béziers afin que des supports de stage y soient positionnés.

Le SE-Unsa se satisfait de cette dernière information qui correspond à une de ses demandes de l’année passée puisque tous les stagiaires ne résident pas près des ESPE.

Le SE-Unsa demande ensuite à ce qu’il n’y ait pas d’harmonisation académique dans le choix des types de supports de stage, les contraintes de chaque département de l’académie étant spécifiques.

​Le SG partage aussi la réflexion et s’engage à ce que chaque département puisse choisir les supports en fonction de ses possibilités.

Le SE-Unsa propose aussi le recours aux compléments des PEMF sur tous les départements, comme cela est déjà le cas sur les PO, avec par conséquent une augmentation de leur volume de décharge, ce qui serait aussi une reconnaissance du volume considérable de travail effectué pas toujours comptabilisé…

L’IENA du 34 répond favorablement en précisant que les décharger à mi-temps leur permettrait ainsi de pouvoir d’avantage intervenir à l’ESPE.

Au regard de ce qu’il a pu échanger avec chaque administration départementale en amont de cette rencontre, le SE-Unsa demande ensuite à ce que deux stagiaires ne partagent pas le même support de stage.

L’IENA l’accorde et précise que l’évitement de deux stagiaires par support sera maximum, seuls les départements du 30 et 34 par leur fort nombre de stagiaires attendus risquent d’en voir quelques uns.

L’avis du SE-Unsa : si le SE-Unsa regrette fortement le refus persistant du rectorat de ne pas remettre en question le dispositif du mi-temps hebdomadaire, il se satisfait de la prise en compte de toutes ses autres demandes pour lesquelles il sera vigilant Ă  leur application.

 

Révisions d’affectation sur département des lauréats au CRPE 2016

Toujours en lien avec les discussions tenues lors de sa précédente audience, le SE-Unsa rappelle la précision à faire dans le courrier envoyé aux lauréats sur la possibilité de demander une révision d’affectation en cas de situation très complexe.

​La SG adjointe répond que l’administration y est toujours favorable et que le courrier en tiendra compte.

L’avis du SE-Unsa : le SE-Unsa y sera vigilant et rappellera aux stagiaires cette possibilitĂ© afin que toute situation majeure puisse ĂŞtre signalĂ©e.

 

Echanges intra académiques des stagiaires 1er degré 2015-2016 (futurs néo-titulaires)

Le SE-Unsa rappelle son obtention sur le dĂ©partement de l’HĂ©rault d’une circulaire règlementant les Ă©changes intra acadĂ©miques de stagiaires 1er degrĂ© et la nĂ©cessitĂ© d’étendre la circulaire aux autres dĂ©partements de l’acadĂ©mie.

Le SG répond que cela sera fait.

L’avis du SE-Unsa : le SE-Unsa y sera lĂ  aussi très vigilant et suivra comme chaque annĂ©e les dossiers des collègues stagiaires candidats au changement de dĂ©partement.

 
 
 
 
ALC