SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Harmonisation acadĂ©mique du mouvement intra : Vigilance !
Article publié le vendredi 23 janvier 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L'administration a mis en oeuvre une harmonisation de certaines règles départementales comme celles des temps partiels, mais aussi celles du mouvement intra-départemental...

Chaque année, nous déplorons un mouvement bloqué et injuste qui ne prend pas suffisamment en compte certaines situations...

Pour le Se-Unsa, l'harmonisation doit se faire dans l'intérêt des personnels. Il faut pourtant être vigilant. Nous avons demandé avec insistance que les délégués du personnel représentatifs soient associés aux travaux de l'administration visant à harmoniser ces règles

Nous avons finalement été conviés à une réunion de travail jeudi 22 janvier à 17h sur invitation de Madame le Recteur.

Certains d'entre nous avaient fait plusieurs heures de route pour ĂŞtre prĂ©sents... 

C'est finalement le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral acadĂ©mique, StĂ©phane Aymard (SGA), rĂ©cemment nommĂ© sur notre acadĂ©mie, qui nous a reçus en prĂ©sence notamment de Madame la DASEN de l'HĂ©rault.

Le SE-Unsa précise qu’il ne pourra en aucun cas y avoir de travail technique des éléments d’harmonisation lors de cette réunion, non parce qu’il est opposé à une étude de l’amélioration des conditions de mutation des collègues mais parce que cette étude nécessite du temps de lecture, d’appropriation, de comparaison et de concertation.

Le SGA répond que l’administration en a parfaitement conscience et ajoute que suite à cette réunion, chaque DASEN présentera le projet presque finalisé de la circulaire de son département.

M. Aymard nous expose le cadre acadĂ©mique commun pour les 5 dĂ©partements dans les termes suivants : 

"Ce mouvement d’harmonisation a déjà été engagé sur les circulaires de temps partiel et cette année, on poursuit cette dynamique afin d’harmoniser les procédures et l’économie générale du mouvement considérant que ce mouvement a des conséquences importantes sur la vie des enseignants, il était difficile de justifier de règles différentes selon les départements."

Le SGA a tentĂ© de nous convaincre de ses bonnes intentions : « Les logiques demeurent et doivent tendre Ă  ĂŞtre au plus proche de l’intĂ©rĂŞt des personnels. Par ces opĂ©rations de mouvement on vise aussi l’objectif d’une rĂ©partition des moyens de façon Ă©quilibrĂ©e sur les territoires. Enfin, on vise aussi la simplification de lecture et de comprĂ©hension des circulaires en ayant pour rĂ©fĂ©rence seule et unique la circulaire nationale. Â»

L'intervention de la dĂ©lĂ©gation acadĂ©mique du SE-Unsa :

  • Nous avons tenu Ă  faire savoir que nous n'Ă©tions pas opposĂ©s a priori Ă  une harmonisation dès lors que celle-ci va dans le bon sens. 
  • Nous avons fait part de notre inquiĂ©tude de voir certaines problĂ©matiques Ă©chapper progressivement aux I.A. devenus DASEN. Le niveau dĂ©cisionnel perd de vue les particularitĂ©s et la finesse des problĂ©matiques que nous soumettons Ă  notre administration. Pour la question du mouvement, nous attendons de savoir quelle sera la marge de manĹ“uvre des CAPD qui sont l’instance compĂ©tente pour composer Ă  partir d’un cadre national.
  • Devant l’absence de propositions prĂ©cises, nous avons exprimĂ© notre Ă©tonnement que certains d’entre nous aient fait tant de kilomètres pour entendre le seul exposĂ© d’axes de travail. Nous avons insistĂ© pour que nous soit remis sous huitaine et dans tous les cas, avant les vacances un document prĂ©paratoire.
  • Nous avons aussi demandĂ© que soit arrĂŞtĂ© dans le mĂŞme dĂ©lai un calendrier prĂ©cis avec notamment la date de la CAPD du mouvement. Il serait inadmissible de reproduire le schĂ©ma de l’an dernier. Il faut anticiper dès maintenant.

En réponse à ces demandes :

Un projet de circulaire nous sera remis avant le 6 février.

Mme Filho, DASEN du 34, précise que ce projet sera une première ébauche qui s’enrichira dans chaque département en partenariat avec les représentants des personnels.

Au retour des congés de février, dans chaque département, un groupe de travail aura lieu pour échanger avec les directeurs académiques.

Si nous devions constater que le projet de nouvelle circulaire départementale lèse les personnels sur certains aspects, et s’il n’y avait aucune marge de manœuvre départementale, nous serions amenés à en informer les enseignants qui sont très attachés à certains droits acquis de longue date.

Nous vous tiendrons informés des suites ici-même...

Olivier Dusserre-Telmont

 
 
 
 
ALC