SECTION SE-Unsa du GARD - 4 RUE JEAN BOUIN - 30000 NIMES
Tél. 04 66 70 67 67 - Fax. 04 66 29 91 10 - Por. 06 23 66 14 92 - 30@se-unsa.org

 
Alerte sociale sur la direction d’Ă©cole... compte-rendu d’audience.
Article publié le mardi 9 juillet 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Suite à l'alerte sociale que nous avons lancée le 6 juin dernier, le directeur académique nous a reçus en audience mardi 9 juillet pour apporter des réponses aux interrogations que nous y avions formulées.

Nous avons quantifié l'augmentation de charge de travail des directeurs d'école. La seule mesure envisageable est le recrutement de personnels d'assistance à ladirection ou la décharge de temps supplémentaire.

Nous demandons par exemple concrètement la traduction en nombre de postes d'aide administrative pour les directeurs d'école du Gard...

Les 10 000 contrats aidés annoncés au niveau national par le minsitre se traduisent par 909 postes au niveau académique.

Déduction faite des postes réservés à handiscol (425) et des contrats réservés au second degré (selon arbitrage du recteur), il restera 140 postes d'aides à la direction d'école.... POUR LES 5 DEPARTEMENTS. Vous avez bien lu !!!

Autant dire une quarantaine de postes pour le Gard...

Vous pourrez les compter sur les doigts d'une main dans chaque circonscription.

Priorité bien sûr aux 4 ou 5 directeurs de chaque circonscription en limite de décharge (9 et 4 classes)... Pour tous les autres : autant dire rien !

NB : les 40 CUI de 10 mois  (contrats uniques d'insertion) ne seront pas recrutĂ©s avant la fin septembre pour finir le 30 juin = 9 mois. Encore 1 mois de perdu. Une fois formĂ©s la première annĂ©e, pas de reconduction prĂ©vue l'an prochain de ces personnels.

Nous demandions également une augmentation du temps de décharge... pour compenser l'augmentation de la charge de travail liée à la multiplication des tâches administratives, à la gestion du handicap à l'école, aux mulitples réunions, aux nouveaux rythmes, encore amplifiée par Affelnet.

A ce jour, MM. Gutierrez et Wagner proposent aux directeurs les seules mesures habituelles : décharges de classe ponctuelles du fait des maîtres ou BD non encore affectés, leur faire bénéficier des actions de formation continue.

Le Se-unsa étant force de proposition, suggère au directeur académique de prendre une mesure forte à la rentrée en libérant les directeurs d'école des ACTIVITES PEDAGOGIQUES COMPLEMENTAIRES...

Pour aller à l'essentiel, il nous est répondu que le DASEN n'a aucun pouvoir de décision en la matière et que le rectorat s'est opposé à pareille initiative dans d'autres départements.

Au final, nous prenons acte de cette fin de non recevoir et faisons remonter ces réponses à notre secrétariat national.

C'est sur cette base que devront s'engager les négociations sur la direction d'école dans le cabinet du ministre. C'est à dire, à partir de zéro !

Olivier DUSSERRE-TELMONT

Secrétaire départemental

 
 
 
 
ALC