SECTION SE-Unsa de l'EURE ET LOIR - 19/21 RUE DES GRANDES PIERRES - COUVERTE - 28000 CHARTRES
Tél. 02 37 36 47 02 - Por. 06 34 43 21 67 - 28@se-unsa.org

 
CHSCT-D du 17 décembre
Article publié le jeudi 17 décembre 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Ce matin se tenait le dernier Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail départemental de l’année 2020

L'Unsa Education est revenu sur la situation sanitaire et les difficultés rencontrées par la profession depuis la reprise du 2 novembre.

Lire la déclaration préalable de L'Unsa Education

A l’ordre du jour :

  • PrĂ©sentation du compte-rendu de la visite d’Epernon
  • Bilan des fiches Registre santĂ© et sĂ©curitĂ© au travail de janvier Ă  juin 2020
  • Bilan social dĂ©partemental
  • PrĂ©sentation du plan de prĂ©vention dĂ©partemental.

 

L’Unsa Education et la FSU ont présenté conjointement 6 avis : Lire les avis

Nous regrettons que le déroulement et le fonctionnement actuel du CHSCT-D n’ait pas permis de tous les présenter.

Nous rappelons le rôle capital de cette instance dans la période que nous connaissons où la crise sanitaire a accentué la dégradation des conditions de travail des personnels de l’éducation national. L’augmentation significative des risques psychosociaux attestent de cette évolution comme notamment les reconversions professionnelles de plus en plus nombreuses chez nos jeunes collègues.

 

L’UNSA a présenté quatre questions diverses. Les réponses à ces questions qui n'ont pu être traitées en instance, nous ont été communiquées par l'administration dans la journée.

  • Campagne de tests antigĂ©niques ?

RĂ©ponse de la SG :

Les premiers tests ont eu lieu ce jour au collège Pierre et Marie Curie de Dreux.

Le public ciblé : uniquement les adultes volontaires de l’établissement. Les personnes qui seraient dépistées positives doivent rentrer à leur domicile et prendre rendez-vous avec leur médecin traitant.

Ce test a également pour objectif d’éprouver l'organisation choisie afin d’être opérationnel à la rentrée. Les brigades sont composées de 3 infirmières scolaires et d'un agent administratif.

Ces dépistages seront très occasionnels.

 

  • A-t-on des informations concernant la campagne vaccinale Ă  l’adresse des enseignants ?

Les enseignants feront partie des personnels prioritaires mais, Ă  ce jour, nous n'avons pas plus d'informations.

 

  • Les derniers chiffres concernant :

> les contamination de Covid 19

Depuis la rentrée du 2 novembre :

Enseignants           41 Hors EN (AGENT, ATSEM) 30
Administratifs 1 DSDEN 0
Vie Scolaire (AED, CPE) 8 Elèves 385
AESH 2 TOTAL 467

Taux d’incidence inférieur à 1%

> les fermetures de classes/d’établissements.

Pas de fermetures actuellement.

Dernière fermeture : l’internat du lycée Zola le 4 décembre pour 3 jours car les AED ont été reversés sur l’externat pour ne pas fermer.

L’école de St Prest a également fermé sa restauration et sa garderie une journée en attendant les résultats des tests de ses agents.

 

  • Des principaux font remonter la question Ă©pineuse du dĂ©placement des enseignants de salles en salles conformĂ©ment au protocole sanitaire ("limiter les dĂ©placements"). Cette consigne est mise en Ĺ“uvre dans de nombreux collèges depuis le 18 mai. Cependant, cette disposition commence Ă  ĂŞtre gĂ©nĂ©ratrice de tensions au sein des Ă©tablissements entre Ă©quipe de direction- enseignants -Ă©lèves - vie scolaire- parents d'Ă©lèves. Les incivilitĂ©s voire les incidents augmentent. Est-il possible d’envisager davantage de souplesse dans l’application de ce dispositif ?

RĂ©ponse de la SG :

Il apparait clairement que les établissements qui n’ont pas retenu ce dispositif une classe/une salle (7 collèges) rencontrent encore plus de difficultés, chahut et agglutination d’élèves dans les couloirs étroits ne permettant pas la distanciation physique.

Un renfort d’AED a été octroyé aux établissements afin de pouvoir surveiller les élèves pendant les déplacements des professeurs aux interclasses. Actuellement, seuls 16,5 AED sur l’enveloppe de 29 AED supplémentaires (contrats allant jusqu'en février) ont été utilisés.

L’hybridation a été accordée à 2 collèges. C’est unique pour l’académie puisque le dispositif ne devait concerner que les lycées. L’un a été accepté par le Rectorat pour son trop grand nombre d’élèves, l’autre pour son trop grand nombre d’élèves pendant ses travaux.

Cette expérience montre ses limites, les élèves à besoins particuliers ne pouvant être accompagnés favorablement pendant les temps à distance.

 

Vos représentants Unsa Education en CHSCT-D

Gilles Dambahadour (SE-Unsa)

Clément Philippon (SNPDEN)
 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir