SECTION SE-Unsa de l'EURE ET LOIR - 19/21 RUE DES GRANDES PIERRES - COUVERTE - 28000 CHARTRES
Tél. 02 37 36 47 02 - Por. 06 34 43 21 67 - 28@se-unsa.org

 
Audience de rentrée avec la DASEN
Article publié le samedi 29 août 2020.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-Unsa a été reçu ce vendredi 28 août en audience par la DASEN, l'IA-Adjoint et la Secrétaire Générale afin d'aborder les sujets importants de la rentrée.

La crise sanitaire

Le SE-Unsa a demandé au ministre de tout faire pour que ce soit une année apaisée pour l’école, à défaut d’être paisible.

  • Port du masque : suite aux diffĂ©rentes annonces du ministre et Ă  la parution du nouveau protocole sanitaire, nous avons demandĂ© certains Ă©claircissements.

> Quid des personnels dont les élèves ont nécessité à voir leur bouche (apprentissages des sons, handicaps, ...) ? Le ministre a parlé de masques transparents.

La DASEN confirme cette information. Les masques sont en cours de fabrication et ne seront pas distribués dans un délai proche. La visière ne peut se substituer au masque. En attendant, les personnes concernées peuvent s'écarter de leurs élèves afin de retirer le masque si nécessaire pour l'apprentissage.

> Des stocks de masques sont-ils à disposition des élèves dans les collèges et les lycées si besoin ?

Le conseil départemental d'Eure-et-Loir a fait le choix de fournir des masques à tous les élèves de collège (comme 20 autres départements). Ce qui ne sera pas le cas pour les lycées. Des stocks sont donc disponibles dans les différents lycées du département en cas de nécessité.

> Quid des masques jetables encore utilisés dans le 1er degré ?

Toutes les Ă©coles seront fournies en masques lavables 30X.

  • Consignes locales en plus du nouveau protocole sanitaire ?

Pas de consigne locale supplémentaire. Le département est en situation de vigilance face à l'épidémie.

  • En cas de reconfinement (local, ciblĂ©...), le ministre a dit « nous sommes prĂŞts » ce qui interroge...

Un plan de continuité pédagogique (en lien avec le document de "projet de réouverture" rempli en juin) sera transmis aux équipes pédagogiques dans les prochains jours. Il doit permettre d'anticiper l'organisation matérielle, logistique et pédagogique en cas de confinement même partiel ou ciblé. C'est une initiative départementale que nous approuvons. Nous n'avons pas eu lecture du document mais il répond à une attente forte et aux demandes répétées du SE-Unsa de ne plus agir dans l'urgence mais d'anticiper les situations de crises.

> Quid de l’équipement informatique des enseignants et des familles ?

Le SE-Unsa demande qu'il y ait une prime à l'équipement pour les personnels de l'EN. Si la question a été abordée, à ce jour il n'y a aucune avancée au niveau ministériel. L'académie réfléchit à en équipe mobile qui permettrait d'équiper les familles si besoin, mais rien de concret à ce jour.

> Quid des outils utilisés ?

Pour les ENT, Beneylu reste conseillé par la DSDEN. Elle est gratuite dans notre département. Toutefois, il n'y a pas d'interdiction à utiliser d'autres outils.

> Quid de la formation des enseignants ?

Aucune formation spécifique n'est prévue dans le PAF. Là encore, les personnels doivent compter sur leur auto-formation ce qui n'est pas satisfaisant.

Toutefois, l'IA-Adjoint a émis l'hypothèse d'intégrer cette formation à celles déjà proposées, une proposition qui nous semble pertinente puisqu'en lien direct avec les apprentissages. Nous réaborderons le sujet lors du prochain conseil de formation qui se tiendra le 17 septembre, et pendant lequel sera présenté le PAF 2020-2021.

> Quelles solutions pour les familles puisque le ministre semble dire que la charge de "l'école à la maison" ne reviendra pas forcément aux familles mais aux collectivités, à l’EN ?

Pour la DSDEN, il s'agit ici des 2S2C qui sont à mettre en place avec les collectivités mais sans obligation. Nous avons rappelé que les promesses du ministre pouvaient rendre les rapports entre les familles et les écoles difficiles car elles restent en décalage avec la réalité du terrain. Dans le 28, 6 communes ont mis en place les 2S2C sur le dernier trimestre.


Nos demandes :

  • Un protocole de gestion des cas avĂ©rĂ©s ou suspectĂ©s : la procĂ©dure doit ĂŞtre claire et connue des familles.

Ce document est prĂŞt et transmis aux Ă©coles et aux Ă©tablissements.

Procédure de prise en charge d’un cas confirmé à l’Ecole
Procédure de prise en charge d’un cas symptomatique à l’Ecole

  • Demande de prĂ©cisions sur les statuts des personnels (Ă  risque, ou en quatorzaine)

> à risque : des masques chirurgicaux à usage médical de catégorie 2 sont disponibles pour les personnels à risque ainsi que pour les infirmiers et les médecins scolaires.

> en quatorzaine : pas de démarches spécifiques. La DASEN a demandé à ce que les enseignants soient prioritaires pour les tests en cas de suspicions.

  • Brassages des groupes

Ils sont à éviter même si, dans les faits, cela semble très complexe à réaliser. Si brassage il y a, il faut qu'en cas de contamination, la chaine de "contacts" puissent être identifiée.

Documents du ministère

> FAQ

> Fiche repère : la récréation

> Fiche repère : la restauration scolaire

> Fiche repère : les internats

> Fiche repère : l'enseignement de l'EPS

> Fiche repère : l'éducation musicale et le chant choral
 

La direction d’école

Un nouveau cycle de réunions s’engage dans le cadre de l’agenda social pour la direction d’école.

Le calendrier sera le suivant :

  • mercredi 9 septembre Ă  14h30 : les critères d’attribution des dĂ©charges de direction ;
  • mercredi 23 septembre Ă  14h30 : la dĂ©lĂ©gation de compĂ©tences possibles (en lien avec la loi Rilhac) ;
  • mercredi 7 octobre Ă  14h30 : la rĂ©munĂ©ration et l’avancement des directrices et directeurs ;
  • mercredi 14 octobre Ă  14h30 : les questions de sĂ©curitĂ©.

Si la volonté d’avancer est affichée par le ministère, notamment au travers des annonces visant à donner du temps aux directeurs, simplifier leurs tâches, accompagner et renforcer les relations entre pairs, mettre à disposition une aide administrative auprès des directeurs volontaires, nous n’avons toujours pas de concret sur les moyens alloués. C'est pourquoi le SE-Unsa a déposé une alerte sociale le 26 août et ce jusqu’au 31 décembre 2020.

Direction : on met la pression : Signez la pétition !

Les revendications du SE-Unsa :

  • une amĂ©lioration des conditions d’exercice de leur mission qui nĂ©cessite une amĂ©lioration du rĂ©gime actuel de dĂ©charges pour tous ;
  • une dĂ©charge totale de la responsabilitĂ© d’une classe attitrĂ©e, remplacĂ©e par un temps d’enseignement, dans le cadre du projet d’école, pour les directrices et directeurs qui ne sont pas complètement dĂ©chargĂ©s ;
  • dans les regroupements pĂ©dagogiques intercommunaux (RPI) ou les Ă©coles avec des configurations d’accueil des Ă©lèves particulières, des moyens en dĂ©charge supplĂ©mentaires pour expĂ©rimenter des organisations qui reconnaissent les difficultĂ©s liĂ©es Ă  la direction de ces Ă©coles;
  • la mise Ă  disposition d’une aide administrative formĂ©e et pĂ©renne ;
  • une clarification des champs de compĂ©tences qu’ils exercent en propre, sans obligation de recourir Ă  l’aval de l’IEN ;
  • une formation rĂ©gulière et adaptĂ©e Ă  leurs besoins ainsi que des rĂ©unions entre directrices et directeurs, sur leur temps de travail et en dehors de leur temps de dĂ©charge lorsqu’ils ne sont pas dĂ©chargĂ©s Ă  plein temps ;
  • une revalorisation des missions de directrices et directeurs d’école.

Pour le SE-Unsa, la direction d’école est un des dossiers prioritaires de cette rentrée. Nous l'avons rappelé à la DASEN lors de cette audience et nous continuerons à oeuvrer sur ce 1er trimestre pour obtenir des avancées.

Une circulaire pour la direction d'école est parue au BO le jeudi 27 août : lire la circulaire

Quelles avancées à retenir ?

  • Les directeurs ont, avec les Ă©quipes pĂ©dagogiques, la pleine responsabilitĂ© de la programmation et de la mise en Ĺ“uvre des 108 heures dans le respect de la rĂ©partition rĂ©glementaire (responsabilitĂ© qui incombĂ©e Ă  l'IEN auparavant).
  • Les DASEN pourront accorder des dĂ©charges ponctuelles complĂ©mentaires aux directeurs d'Ă©cole > C'Ă©tait une des principales revendications du SE-Unsa 28
  • Le calendrier annuel des enquĂŞtes nationales est diffusĂ© en dĂ©but d'annĂ©e scolaire et comporte des pĂ©riodes de moratoire  
  • La simplification des outils mis Ă  diposition des directeurs (en cours d'annĂ©e).
  • La Dasen rĂ©unira pĂ©riodiquement un groupe dĂ©partemental de directeurs d'Ă©cole afin d'Ă©voquer les problèmes communs et de trouver les solutions applicables. Ce groupe dĂ©partemental sera rĂ©uni au minimum une fois par trimestre

Direction d’école : 450 € d’indemnitĂ© exceptionnelle

Questions diverses

  • RDV de Carrière ?

Les IEN ont jusqu'à fin décembre pour finaliser les RDV de Carrière de l'année 2019-2020. C'est pourquoi les avis qui sont, en général, disponibles en fin d'année scolaire n'ont pas été transmis cette année. La rectrice a fait le choix d'attendre que tous les RDV de carrière soient terminés afin que les enseignants concernés puissent en prendre connaissance en même temps.

En parallèle les RDV de Carrière de cette année commenceront dès le 1er trimestre. Le SE-Unsa accompagne ses adhérents dans la préparation de ces RDV de Carrière. N'hésitez pas à nous contacter.

  • affectation des AESH

La Secrétaire Générale affirme que c'est en bonne voie, tous les contrats devraient être signés pour la rentrée. Le ministère a abondé le nombre d'AESH ce qui devrait permettre de satisfaire toutes les notifications. La MDA a toutefois du retard dans les notifications.

  • Prime CAM

Les primes ont été versées sur le salaire d'août. Les enseignants pouvant la percevoir doivent au moins avoir fait 4 jours. Si vous ne l'avez pas encore reçue, faites le nous remonter.


 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir