SECTION SE-Unsa de l'EURE ET LOIR - 19/21 RUE DES GRANDES PIERRES COUVERTES - 28000 CHARTRES
Tél. 02 37 36 47 02 - Por. 06 34 43 21 67 - 28@se-unsa.org

 
Evaluation CP/CE1 : audience du 18 octobre
Article publié le jeudi 18 octobre 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Nous avons été reçues le jeudi 18 octobre au sujet des évaluations nationales CP/CE1 par M. Paillette (IA-adjoint) et Mme Julien-Titeux (Secrétaire Générale), M. Sürig étant en déplacement.

Nous avons fait remonter plusieurs points:

- le temps de saisie très important, pouvant aller jusqu'à 15h, sans compter les dysfonctionnements du système

- le temps de rencontre avec les parents non comptabilisé

- le fait que certains enseignants déchargés d'APC (directeur, maître formateur,...) ne puissent pas bénéficier des 5h pris sur les APC => 50 enseignants concernés

- les difficultés que peuvent rencontrer certains enseignants pour récupérer les résultats de ces évaluations

- la communication du M. Blanquer qui vise à stigmatiser les enseignants en mettant en exergue les échecs des élèves sans outils pour les analyser et sans prise en compte des réussites de ces mêmes élèves.

Nos revendications:

- que le temps de saisie déduit des APC soit le temps réel de saisie et non uniquement les 5h accordés par le ministère

- que les enseignants déchargés d'APC puissent bénéficier d'une journée de décharge supplémentaire sur l'année

- que les évaluations nationales soient bien un outil au service des enseignants et non pas un outil de communication pour le ministère au moment de faire passer sa loi pour "une école de la confiance"

- que les évaluations ne soient pas un outil stigmatisant pour l'école maternelle avec une recherche de la performance et un retour vers le "pré CP" dès la grande section

- que des solutions concrètes soient apportées l'année prochaine pour que les évaluations se passent dans des conditions acceptables pour tous les enseignants


Les réponses:

M. Paillette et Mme Julien-Titeux ne nous ont pas apporté à ce jour de réponse concrète et estiment qu'une réponse ne peut venir que du ministère.

A la question des APC, Mme Julien-Titeux estime qu'il est difficile de retirer le temps réel de saisie sans que ce soit préjudiciable aux APC.

A la question des enseignants déchargés d'APC, Mme Julien-Titeux dit qu'il n'est pas possible de l'envisager au vu du manque de remplaçants.

Normalement, chaque enseignant CP/CE1 doit à ce jour avoir pu récupérer les résultats des évaluations. Si des difficultés persistent, n'hésitez pas à nous les faire remonter.

Une remontée des résultats dans chaque circonscription devrait permettre aux enseignants de se saisir localement des difficultés des élèves afin de pouvoir ajuster leur pratique. Un travail d'équipe peut être envisagé avec le concours de votre IEN. Toutefois, nous regrettons que M. Blanquer ait communiqué sur ces résultats avant même que les enseignants aient pu les consulter.

Nous avons souligné notre vigilance quant à la passation des évaluations nationales à la rentrée 2019. Il ne nous semble pas concevable de pouvoir recommencer dans les mêmes conditions sans aucune compensation financière ou horaire.


 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir