SECTION SE-Unsa de l'EURE ET LOIR - 19/21 RUE DES GRANDES PIERRES COUVERTES - 28000 CHARTRES
Tél. 02 37 36 47 02 - Por. 06 34 43 21 67 - 28@se-unsa.org

 
CR du CDEN du 6 février 2017
Article publié le mercredi 8 février 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le préfet, excusé, une fois de plus le grand absent du CDEN.

Nous commençons la séance par la lecture des déclarations préalables que vous trouverez jointes à ce compte-rendu. Elles sont entendues par le Dasen comme "tous nos encouragements mais peu mieux faire".

Le Dasen se dit conscient de la difficulté et de la surcharge de travail cette année pour les collègues enseignants du fait de la refondation et de la réforme du collège.

 

Vote sur le taux d'indemnité représentative de logement des institeurs (IRL) :

tx de base : 2246,60 euros annuel

tx majoré : 2808 euros annuel

Pas d'augmentation afin de ne pas alourdir les charges pesant sur les budgets communaux.

pour : 11

contre : 0

abstention : 13 (dont le Se-Unsa)

 

vote pour accord du précédent Procès verbal : pour : 24

 

Renouvellement quadriennal des DDEN : délégués départementauxde l' Education Nationale.

L'effectif est peu élevé (66 renouvellements + 1 nouveau) et en baisse. Ce sont tous des bénévoles auxquels les directeurs font appel. Le Dasen se dit favorable à une meilleure communication pour essayer de relancer l'effectif à la hausse.

Vote pour  Ă  l'unanimitĂ©.

 

Rentrée 2017 dans le 1er degré :

+7 postes de remplaçants

0 création de poste (102 postes académiques répartis entre le 45 et le 37 + 5 postes adaptés) : baisse des effectifs dans le 28

pour le 28 : P/E (nbre de professeur pour 100 élèves) : prévisionnel : 5,51 (au-dessus du taux d'encadrement de l'académie)

+4 dispositifs PDMQDC sur le département

Concernant Jean Macé (Lucé) : le Dasen considère que c'est une école qui demande une attention particulière : si on revient sur la fermeture il n'y aura pas de PDMQDC, si pas de surprise à la rentrée, le Dasen maintiendrait la fermeture et créerait un PDMQDC.

 

Le Se-Unsa déplore que les élèves d' Ulis ne soient pas comptés dans les effectifs classe.

 

Création d'un poste rased E (Chartres 1). Le Dasen dit qu'il ne peut pas en créer davantage car ces postes restent vacants. L'effort sera donc porter sur les départs en formation CAPPEI (= nouveau CAPA-SH).

 

1poste d' enseignant régulateur reconduit.

 

Création de 2 postes d'enseignants référents (qui devraient être en charge de 150 dossiers)

Le Se-Unsa met en garde sur cette situation car il existe 13 enseignants référents dans le département mais il y a 7 départs en retraite à anticiper. C'est pourquoi, le Se-Unsa réclame un accompagnement sur les nouveaux enseignants référents. De plus, contrairement aux autres départements, on déplore l'absence d'une carte afin de rendre plus lisible la sectorisation de ces enseignants. Le Dasen répond favorablement pour la création d'une carte et prévoit un accompagnement important notamment avec l'IEN ASH.

 

 

 

Le Dasen est revenu sur la fermeture d'une classe Ă  l'Ă©cole maternelle de Dammarie, l'Ă©cole reste Ă  4 classes.

Un parent d'élèves demande pourquoi Gallardon n'a pas bénéficié du même traitement. Réponse : on dépasserait les seuils à Dammarie sur seulement 3 classes.

 

En ce qui concerne Amilly, le Dasen déplore une manière de faire surprenante. Il sera attentif mais ne souhaite pas bouger.

 

2 autres situations à attention particulière : Anet et Illiers pour une éventuelle ouverture.

 

Les RDP (représentants des parents) reviennent sur des situations difficiles pour quelques écoles.

 

Le Dasen dit avoir fait un geste sur certaines écoles dans le cadre de la charte de la ruralité et encourage toutes les municipalités à présenter un projet (classe isolée peu satisfaisante).

 

 

Un parent d'élève s'interroge sur la restructuration des locaux (fermeture de 2 classes et ouverture sur un autre site) à Drouet sur Drouette en cas de non livraison dans les délais.

Le Dasen : Ceci sera en discussion avec la collectivité si nécessaire en essayant d'anticiper en juin.

 

Vote :

contre : 6

abstention : 11 (dont le Se-Unsa)

pour : 7

 

 

Répartition dans le 2nd degré (collèges)

Le Dasen se félicite que 37 collèges sur 39 aient voté pour la répartition des dotations au 1er CA.

Vote sur la répartition uniquement et pas sur la dotation elle-même !

 

 

Concernant les SEGPA, le Dasen dit ne pas avoir d'objectif de réduction des SEGPA mais que les élèves ne veulent pas aller à Marie Curie. (6 élèves seulement)

Il s'interroge et se demande s'il Ă©tait indispensable de mettre les SEGPA, ULIS... en zone d'Ă©ducation prioritaire ?

 

Un représentant des parents regrette des moyennes élevées sur Mainvilliers, Lucé et Maintenon (l'an dernier, prévisionnel sous évalué par rapport au réel)

 

 

Le conseil départemental informe que le rectorat a doté Jean Moulin (et fait donc comme si celui-ci n'allait pas fermer)

Le point de blocage sur Jean Moulin persiste et nous déplorons une fois de plus n'avoir aucune réponse à apporter à l'ensemble de la communauté éducative.

Le préfet devra trancher ! Même si le Dasen, rapportant les paroles du préfet, dit que ce dernier n'est pas compétent sur la sectorisation.

Le Dasen précise qu'il n'a pas d'opposition au projet de recupération des locaux de Jean Moulin mais que la rectrice souhaite un transfert mur à mur.

Le Conseil Départemental cherche une situation d'accueil tenable et précise qu'un dossier sur le déménagement du Puel (Pôle Universitaire d’Eure et Loir) est en cours et sur le bureau de la rectrice.

 

 

Les RDP regrettent un passage en force malgré les alertes.

Toute cette situation reste pour l'instant illisible puisque les travaux ont démarré sur les autres collèges concernés par l'éventuel transfert.

 

Les rumeurs concernant la non implantation de la Cosmetic Valley dans les locaux de J Moulin est démentie par le CD.

 

Les RDP rappellent le besoin de locaux sur Dreux. .

 

Vote pour la carte du secondaire :

10 : contre

12 : abstention (dont le Se-Unsa)

2 : pour

 

Le Conseil DĂ©partemental souhaite communiquer sur les attributions de dotation:

 

 

Dotation réelle : 4 428 285 euros

 

Analyse du CD: le mode de calcul est insatisfaisant et bénéficie aux collèges qui font beaucoup de dépenses.

 

Une réflexion est en cours pour aller vers un cercle vertueux privilégiant les "bons gestionnaires".

 

Des RDP demandent la révision de la tarification unique des demi-pensions car des réversions existent entre les deux services (demi-pension et fonctionnement général = fonds de roulement) et une dotation spécifique pour les équipements sportifs.

 

Les RDP et les représentants de parents demandent un vote :

 

contre : 5

abstention : 12 (dont le Se-Unsa)

pour : 5

 

Lecture de la déclaration du collectif Jean Moulin, adressée au préfet (en pièce jointe).

 

Vos représentants en CDEN, Magali ALETON-BAROUDI, Claire VALETTE, Yann MOUNIER

 


   DĂ©claration prĂ©alable p   
(24.8 ko)
   dĂ©claration prĂ©alable d   
(367.8 ko)
   DĂ©claration prĂ©alable p   
(23 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir