SECTION SE-Unsa de l'EURE ET LOIR - 19/21 RUE DES GRANDES PIERRES COUVERTES - 28000 CHARTRES
Tél. 02 37 36 47 02 - Por. 06 34 43 21 67 - [Mél.]

 
Financer la Justice OU Vinci, l’Ć©tat a choisi...
Article publié le lundi 25 avril 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le 21 avril 2016 (source REPORTERRE)

Ce qui nous attend pour la RN154-RN12 en Eure et Loir...

Le Garde des sceaux, ministre de la Justice, monsieur Jean-Jacques Urvoas, a deĢclareĢ reĢcemment ā€” avec beaucoup de courage ā€” que les fonds dont il dispose ne permettent pas le fonctionnement normal des services placeĢs sous sa responsabiliteĢ.

Les deĢlais de traitement des dossiers sā€™allongent exageĢreĢment tout comme le laps de temps mis pour honorer les factures eĢtablies par les prestataires du ministeĢ€re de la Justice.

Cette situation engendre des difficulteĢs financieĢ€res qui atteignent leur paroxysme lorsque lā€™accumulation des sommes impayeĢes, repreĢsentant une dette de 170 millions dā€™euros, provoque la faillite, par exemple, dā€™un speĢcialiste de la recherche scientifique dont la justice appreĢciait le savoir-faire mais eĢtait dans lā€™incapaciteĢ de le reĢmuneĢrer.

Au mĆŖme moment, devant lā€™AssembleĢe nationale le mercredi 30 mars 2016, monsieur Alain Vidalies, secreĢtaire dā€™EĢtat aux Transports, Ā« heureux dā€™ĆŖtre porteur de cette bonne nouvelle Ā», confirme ā€” pour valider le projet autoroutier A45 ā€” une subvention dā€™eĢquilibre de 845 millions dā€™euros, partageĢe entre lā€™EĢtat (50 %), le deĢpartement de la Loire (25 %) et la meĢtropole de Saint-EĢtienne (25 %).

Le mĆŖme membre du gouvernement mentionne lā€™engagement eĢcrit de monsieur Laurent Wauquiez, preĢsident de la reĢgion Auvergne - RhĆ“ne-Alpes, formuleĢ avant toute deĢlibeĢration, qui correspond aĢ€ une participation Ā« dā€™au moins 100 millions dā€™euros Ā» au financement de la construction de cette aberration pour alleĢger la part de ses amis ligeĢriens.

Lā€™EĢtat nā€™a pas dā€™argent pour sa justice mais en trouverait pour construire une deuxieĢ€me autoroute ā€” en paralleĢ€le et aĢ€ seulement quelques kilomeĢ€tres de la premieĢ€re ā€” et ainsi artificialiser, de manieĢ€re irreĢversible, quelque 500 hectares de terres agricoles et dā€™espaces naturels. Cā€™est inacceptable.

Les collectiviteĢs de la Loire susnommeĢes, qui sont disposeĢes aĢ€ payer chacune 211 millions dā€™euros, sont deĢjaĢ€ surendetteĢes ; quel nouvel emprunt Ā« toxique Ā» devront-elles donc contracter ?

Par ailleurs, selon la loi Notre, ni le deĢpartement de la Loire, ni la meĢtropole de Saint-EĢtienne, ni la reĢgion Auvergne - RhĆ“ne-Alpes ne semblent compeĢtentes pour financer une telle infrastructure routieĢ€re.

En compleĢment, nous deĢnonƧons le principe de la subvention dā€™eĢquilibre et de la clause de deĢcheĢance qui nā€™ont aucune justification quand le beĢneĢficiaire est une socieĢteĢ priveĢe dont les comptes se portent bien.

- Officiellement deĢnommeĢe Saint-EĢtienne ā€“ Lyon, lā€™A45 a eĢteĢ deĢclareĢe dā€™utiliteĢ publique le 16 juillet 2008 pour relier La Fouillouse (au nord-est de Saint-EĢtienne) aĢ€ Brignais (au sud-ouest de Lyon).
- Son titre trompeur, Saint-EĢtienne - Lyon au lieu de La Fouillouse - Brignais, permet aĢ€ ses promoteurs dā€™annoncer un temps de parcours totalement fallacieux de 30 ou 35 minutes, alors quā€™il faudra plus dā€™une heure pour relier les deux villes.
- Le traceĢ de lā€™autoroute A45 menace les zones de captage dā€™eau potable fragilement proteĢgeĢes par une deĢclaration dā€™utiliteĢ publique garantissant la distribution aĢ€ preĢ€s de 100.000 habitants dā€™un eĢleĢment indispensable aĢ€ la vie.
-  Cette autoroute est un doublon de lā€™A47 actuelle ; elle est donc contraire aux orientations adopteĢes lors du Grenelle de lā€™environnement en 2007.
-  RaccordeĢe aĢ€ lā€™A450, voie surencombreĢe aux heures de pointe, elle devient une nouvelle peĢneĢtrante en totale opposition avec les prescriptions du plan de deĢplacements urbains de lā€™agglomeĢration lyonnaise.
-  Les alternatives aĢ€ ce tronƧon autoroutier, recommandeĢes par la commission mobiliteĢ 21 dans son rapport remis au ministeĢ€re des Transports le 27 juin 2013, nā€™ayant pas eĢteĢ exploreĢes, il est preĢmatureĢ de faire progresser lā€™A45.
-  Lors de la toute reĢcente COP 21, accueillie aĢ€ Paris fin 2015, ont eĢteĢ rappeleĢs les objectifs de lā€™indispensable diminution des eĢmissions de gaz aĢ€ effet de serre, objectifs inteĢgralement bafoueĢs dans le dossier dā€™enquĆŖte publique de lā€™A45.

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir