SECTION SE-Unsa de l'EURE ET LOIR - 19/21 RUE DES GRANDES PIERRES COUVERTES - 28000 CHARTRES
Tél. 02 37 36 47 02 - Por. 06 34 43 21 67 - 28@se-unsa.org

 
Compte-rendu CDEN 25 février 16
Article publié le jeudi 25 février 2016.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Extraits // Déclaration de l'UNSA Voir ci-dessous pour la déclaration complète en téléchargement.

  • La concertation est lettre morte dans ce dĂ©partement, avec des dĂ©cisions Ă  l’évidence contraires Ă  l’intĂ©rĂŞt gĂ©nĂ©ral.
  • Le collège Jean Moulin ne doit pas fermer sans qu’il lui soit proposĂ© de nouveaux locaux.
  • Les rĂ©partitions soit disant temporaires des plus de 400 Ă©lèves sont une escroquerie intellectuelle.
  • La gestion de ce dossier doit retrouver une transparence qui lui fait dĂ©faut depuis le dĂ©but.

De même, le manque de cohérence apparaît avec des projets de surcharge de certains collèges (qui passeraient à 900 élèves, une capacité difficile à maîtriser), alors que d’autres collèges de l’agglomération sont en sous-effectif…

Au sujet de la carte scolaire premier degré, aujourd’hui, des fermetures de classes sont annoncées pour les écoles de Senonches et d’Authon-du-Perche, en contradiction avec ces promesses concernant les zones d'éducation prioritaire.
Ces secteurs sont des secteurs qui ont besoin du soutien de l’Education Nationale pour une scolarisation des enfants dès le plus jeune âge.
Pourquoi dĂ©laisser ces secteurs Monsieur le Directeur AcadĂ©mique ?

En ce qui concerne la rentrĂ©e 2016 dans les collèges du dĂ©partement, lĂ  non plus, le compte n’y est pas : le dĂ©partement se retrouve complètement clivĂ© : suivant les effets de seuil, nettement plus marquĂ©s cette annĂ©e, un collège sera correctement dotĂ© et pourra respecter l’esprit de la rĂ©forme, alors qu’un autre, auquel on aura fait « disparaĂ®tre Â» quelques Ă©lèves, se retrouvera complètement dans l’impossibilitĂ© matĂ©rielle de mettre en place quoi que ce soit. Cette dotation a jetĂ© un grand malaise dans certains Ă©tablissements.

Concernant les DHG attribuĂ©es, nous observions l’an dernier un maximum prĂ©vu de 27,83 Ă©lèves par division. Cette annĂ©e, ce sont 20 niveaux qui dĂ©passent allègrement ce seuil, allant jusqu’à 29,75 Ă  Gallardon ! Cela a d’ailleurs conduit de nombreux collègues et parents d’élèves Ă  manifester leur dĂ©saccord quant Ă  la situation de leur collège, avec des actions diverses mais très suivies.

De plus, le SE-UNSA 28 rĂ©itère sa demande de comptabiliser les effectifs ULIS : comment inclure des Ă©lèves (et leur AVS pour beaucoup d’entre eux), dans des classes plus que surchargĂ©es ?

____________________________________________________

Compte-rendu des débats:

On commence (quorum atteint) alors que seule Me Dorange est présente dans les rangs du conseil départemental. L’IA explique qu’il y a au même moment une réunion sur le budget au conseil déptal. Le préfet est absent également, remplacé par sa secrétaire générale. La FSU, la FCPE et l’UNSA font des déclarations.

Réponse de l’IA aux déclarations :

1er degrĂ© : Le P/E a augmentĂ©, rĂ©fute l’argument d’ Â« austĂ©ritĂ© Â» (FSU) car il montre aussi l’augmentation des dispositifs particuliers (TPS, maĂ®tres supp., RASED,  …). Il rappelle qu’il y a aussi eu un effort de fait auprès des directeurs d’école, avec 10 jours de dĂ©charges pour les Ă©coles Ă  2/3 classes, un effort aussi auprès des Ă©coles 9 classes. Il rappelle aussi que lorsqu’il accorde des dĂ©charges exceptionnelles, elles correspondent Ă  une situation particulière et n’ont pas vocation Ă  ĂŞtre systĂ©matisĂ©es.

2nd degrĂ© : C’est vrai que les effectifs sont en forte hausse car tout est lissĂ© au niveau national et jusque lĂ , notre dĂ©partement Ă©tait plutĂ´t Ă©pargnĂ©.

Collège J. Moulin : Il rĂ©affirme qu’en accord avec la rectrice, il y aura maintien des postes et maintien du n° du collège.

CIO Nogent-le-Rotrou : Suite Ă  la question de la FSU sur le CIO de Nogent-le-Rotrou, il dit qu’ils travaillent Ă  rechercher un nouveau lieu d’accueil pour ce CIO auprès des collectivitĂ©s locales car cela ne doit pas engendrer de nouveau loyer Ă  payer.

  • 1er degrĂ© : il n’y aura pas de maternelle Ă  31, il s’engage Ă  ouvrir si nĂ©cessaire.
  • Il annonce qu’il va faire un "très gros effort" pour les dĂ©parts en formation (psy, maĂ®tre E, …) ; la CAPD aura lieu le 10/03.
  • Sur les moyens 1er degrĂ©, rappelle la crĂ©ation d’un enseignant ULIS au collège de Voves, 1 rĂ©fĂ©rent supplĂ©mentaire et 1 coordinateur AVS supplĂ©mentaire.

Par rapport au document, il faut Ă´ter un dispositif « - de 3 ans Â» : Ă  la demande faite par le maire de Dreux, le dispositif prĂ©vu Ă  l’école H. Boucher ne pourra pas ouvrir Ă  la rentrĂ©e, sĂ»rement en 09/2017.

Le Dasen dit rester très attentif Ă  3 situations : celles de Luisant St Exupery maternelle, Yèvres et Senonches (surtout sur le nombre de TPS).

Intervention de M. Lhuillery, prĂ©sident de la communautĂ© de communes du Perche, qui dĂ©plore :

- le refus de l’IA de scolariser les 12 TPS l’an prochain à Authon. (L’IA n’en prend que 5 ou 6 comme d’ordinaire et donc ferme une classe).

- le fait que le conseil départemental a beaucoup investi pour le collège d’Authon mais que les effectifs baissent de plus en plus. Il souhaiterait que les élèves de Souancé, qui auparavant étaient scolarisés sur Authon, y reviennent afin de pérenniser l’avenir du collège.

RĂ©ponse de l’IA : Pour lui, les 12 TPS prĂ©vus le surprennent, il y en a moins d’habitude, il y a eu -6 Ă©lèves en 2014/prĂ©visions et -10 Ă©lèves en 2015/prĂ©visions. D’après lui, la tendance est nĂ©gative donc il reste sur une fermeture mais restera attentif Ă  la situation. Par contre il veut bien mettre un maĂ®tre supplĂ©mentaire si cette Ă©cole lui en fait la demande.

Intervention de la FCPE : Ils trouvent que 27/classe en maternelle Ă  Jean Zay Mainvilliers, c’est trop. L’IA leur rĂ©pond qu’il regardera le nombre de TPS, mais qu’il n’y a pas de problème pour lui.

Est-ce que l’accueil Ă©ventuel de migrants est prĂ©vu, et si oui quels dispositifs sont mis en place pour la scolarisation des enfants ? la SG de la prĂ©fecture rĂ©pond qu’ils attendent environ 20 personnes venant de la "jungle de Calais" et environ 10 personnes venant des frontières de l’Est de l’Europe. Ces personnes attendues sont toutes des cĂ©libataires sans enfants donc il n’y a pas de scolarisation prĂ©vue. L’IA prĂ©cise que dans les moyens 2nd degrĂ©, 7h ont Ă©tĂ© attribuĂ©es en plus cette annĂ©e au collège V. Hugo pour les primo-arrivants.

Vote 1er degrĂ© : 12 contre ; 5 pour et 1 abstention

Motion FSU : max de 20 Ă©lèves/classe en mat comme en Ă©lĂ©mentaire (voir notre article Ă  ce sujet).

Vote motion : 5 contre ; 9 pour et 4 abstentions

2nd degrĂ© : L’IA reconnaĂ®t de nouveau la hausse des effectifs. Pour lui, c’est dĂ» au fait que jusqu’à maintenant, la marge n’était utilisĂ©e dans le 28 qu’à ouvrir des classes et donc on avait de petits effectifs. Ailleurs ce n’était pas le cas. La marge Ă©tant plus large l’an prochain, l’IA a remarquĂ© que certains collèges avaient pris sur cette marge pour ouvrir (ou rouvrir) des classes. Ne le recommande pas, mais c’est de l’autonomie.

Les SEGPA bénéficient aussi de la marge en 6e et 5e à 2,75h/classe afin de permettre une inclusion de ces élèves. N’a pas donné de marge à 2,75h en 4e et 3e SEGPA car ont déjà 6h de marge en 4e et 12h en 3e.

Il réfléchit avec la rectrice pour la comptabilisation des élèves en ULIS (c’est la demande de l'UNSA depuis longtemps!)

Questions diverses :

sur les travaux engagĂ©s Ă  Soutine et RĂ©gnier avec la capacitĂ© portĂ©e Ă  900 (voir notre dĂ©claration en introduction). Me Dorange nous demande d’arrĂŞter de « supputer Â». Elle reconnaĂ®t que « Ă  cause des vacances Â», les chefs de ces dits collèges n’ont pas Ă©tĂ© prĂ©venus de ces agrandissements mais que les courriers sont partis. L’IA rĂ©unit les principaux concernĂ©s vendredi.

La reprĂ©sentante des DDEN interpelle Me Dorange sur la fermeture de l’ESPE : elle s’est rendue Ă  l’ESPE lundi oĂą il y avait 450 Ă©tudiants et stagiaires et ne voit pas comment le PUEL pourra tout absorber, Ă  moins de cesser la formation continue. Me Dorange s’énerve (« on ne va pas refaire toutes les rĂ©unions… Â»). L’IA dit que les lycĂ©es peuvent aussi accueillir les stages...

Fin des débats à 11h50.

Vos représentants UNSA en CDEN


   DĂ©claration Unsa   
(213.9 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir