SECTION SE-Unsa de l'EURE ET LOIR - 19/21 RUE DES GRANDES PIERRES COUVERTES - 28000 CHARTRES
Tél. 02 37 36 47 02 - Por. 06 34 43 21 67 - 28@se-unsa.org

 
Comité de suivi des rythmes scolaires et CDEN
Article publié le vendredi 26 juin 2015.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

CDEN du 25 juin 2015 : Conseil DĂ©partemental de l'Education Nationale

Composition du CDEN

Les CDEN sont composés de représentants :

  • des collectivitĂ©s locales
  • des personnels des Ă©tablissements d'enseignement et de formation
  • des usagers (parents d'Ă©lèves, associations, etc.)

Nous avons fait remonter les analyses des collègues sur cette première année généralisée de fonctionnement des nouveaux rythmes scolaires.

Rythmes scolaires : Bilan première annĂ©e

L'ordre du jour était d'examiner les changements d' horaires des écoles pour la rentrée 2015-2016. Voir le tableau en pièce jointe pour le détail des horaires modifiés.

Les écoles qui restent sur les horaires de cette année 2014-2015:

Landelles et Courville   (rejet du conseil d'Ă©cole)

communauté de communes: Yermenonville, Bouglainval, Villiers le Morhier, St Piat, Maintenon,Pierres (pas d'inscription sur le PEDT sur la question de la rotation des horaires)

Bailleau le pin (pas d'Ă©crit de la commune et pas de vote en conseil d'Ă©cole)

Pour rappel, tous les horaires des écoles se trouvent en ligne sur le site du ministère

Quelques remarques faites au cours du conseil :

-la FCPE souligne la cassure de rythme trop importante avec la rĂ©forme Hamon, d’autant plus pour les enfants qui ne participent pas au TAP qui plus est lorsque le vendredi après-midi est libĂ©rĂ© : les lundi matin sont difficiles.

-Le Directeur AcadĂ©mique prĂ©cise qu’un regard attentif  et une Ă©tude porteront sur les effectifs  de prĂ©sence des enfants sur les TAP notamment sur le fonctionnement Hamon (Ă©tude menĂ©e sur les villes et sur les Ă©coles). En effet, on constate que dans certaines communes importantes, particulièrement  sur des quartiers difficiles, le taux de prĂ©sence est d’à peine 30%, l’objectif de la rĂ©forme n’est donc clairement pas atteint ! Si la formule Hamon d’une demi-journĂ©e libĂ©rĂ©e peut fonctionner et correspondre Ă  un type de public, dans un lieu particulier, elle n’est pas satisfaisante partout. C’est Ă  partir des rĂ©alitĂ©s de terrain et en prenant en compte les diversitĂ©s  qu’il faut construire. Toutes les Ă©coles d’une mĂŞme commune ne sont pas obligĂ©es de fonctionner au mĂŞme rythme.

- Il rappelle l’importance d’un comité de pilotage pour que la mise en œuvre se passe bien grâce aux discussions entre l’ensemble des partenaires.

En complément, vous pouvez consulter Le dossier complet "Rythmes éducatifs : point d'étape - Juin 2015"

TAP et Handicap

La direction départementale de la cohésion sociale, la CAF, l’association des PEP 28 et la MDPH s’associent pour favoriser la participation des enfants porteurs de handicap au TAP.

Voici le lien vers le PAQEJ (Plan départemental autour des questions portant sur l’enfance et la jeunesse) riche de ressources et d’informations variées.

Accompagnement handicap sur les activitĂ©s pĂ©ri Ă©ducatives : le SE-Unsa interpelle le ministère

 


   changements horaires 2015   
(19.3 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir