SECTION SE-Unsa de la CHARENTE - 10 RUE DE CHICOUTIMI - 16000 ANGOULEME
Tél. 05 45 38 28 44 - Por. 06 35 31 75 09 - 16@se-unsa.org

 
CTSD 4/09/14
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le Comité Technique Spécial Départemental s'est déroulé hier après midi pendant plus de 4h où les débats ont été vifs.
Lire la déclaration liminaire en pièce jointe.
 
Dorénavent le DASEN est attaché à la sectorisation des élèves. Nous ne sommes bien évidement pas contre ce principe mais celui-ci doit faire l'objet d'une reflexion globale dans les territoires avec tous les partenaires car seul la compétence scolaire inscrit les élèves. Des accords entre communes existent, des parents inscrivent leurs enfants au plus près de leur lieu de travail et non de leur domicile. Une vision rigoriste de la sectorisation pourrait empêcher une mixité sociale indispensable.
 
Après que le DASEN ait invité les organisations syndicales à exposer les diverses situations des écoles, il  a annoncé de pas vouloir nous faire part de ses décisions avant l'issue du CTSD - une première en Charente - toutes les organisations syndicales ont alors demandé une suspension de séance pour protester contre cette situation inédite. Le DASEN a ainsi eu le temps de prendre ses décisions.
 
6 ouvertures ou réouvertures :
- RPI Alloue/Benest/Ambernac : réouverture de la classe après une fermeture sèche en Avril.
- EMPU E.Roux Nersac : réouverture de la classe
- EPPU Claix : réouverture de la classe maternelle
- RPI Deviat/Nonac : réouverture de la classe sur le site de Nonac
- Angoulême EMPU A.Fournier Rep+ : ouverture d'une classe
- RPI Lussac/Nieuil : ouverture d'une classe à Nieuil
 
- Javrezac : toujours en fermture conditionnelle. Une réouverture pourrait être éventuellement actée.
 
Si l'UNSA Education 16 se satisfait des ces désisions, la dotation globale est insuffisante ; elle ne permet pas de reconstruire ce qui a été détruit : RASED et de créer d'avantage de postes moins de 3 ans et PDMQDC.
 
Par courrier et en instance, l'UNSA Educ a demandé l'ouverture de 2 classes sur Angoulême dont les effectifs lourds rendent les conditions d'enseignement difficiles. Une classe en zone sensible est donc ouverte.
 
Nous avons rappelé les effectifs des classes et écoles ; pointé les situations où celles-ci dépassaient le seuil. Nous avons également rappelé l'importance de la scolarisation des touts petits et donc de leur comptage dans les effectifs.
Réponse à la déclaration liminaire :
Ecoles privées : le DASEN a cité également les fermetures de Genac, St Gauthier et Gourville. D'après lui, ces fermetures montrent que l'école publique reste attractive.
RASED : les RASED vont devenir des pôles ressources de circoncription. L'IA a rappelé qu'il avait mis l'accent sur les départs en formation E. Pour l'UNSA Educ, les réponses sont encore insuffisantes pour répondre aux besoins des élèves et des équipes.
 
QUESTIONS DIVERSES
 
Nous avons demandé à ce que les collègues nommés in extremis (au 3ème mouvement) sur des directions de grosses écoles (8, 9 classes) puissent bénéficier d’un tiers de décharge. Le DASEN ne peut pas répondre favorablement à cette demande. Les directeurs sont cependant invités à contacter leur circonscription qui tentera de répondre ponctuellement à des demandes de remplacement.

AVS et aide administrative :  60 notifications de plus à la rentrée. La priorité est donnée au handicap.  Le contingent de contrat aidé pour la Charente n’est pas encore connu, réponse en  La priorité sera donnée au handicap. L’Unsa Education a réitéré sa demande de voir au moins toutes les petites structures de Charente (RPI compris) d’une aide administrative.  Le nombre d’aide administrative sera  établi une fois les notifications MDPH honorées.

TICE  dans les écoles : Nous avons demandé si l’administration était capable de savoir quelles écoles en Charente étaient en difficulté au niveau du matériel et du débit de connexion internet : Magistère et la direction entre autres nécessitant une installation de qualité : le DASEN a répondu que le Délégué Académique au Numérique était chargé de ce dossier. C’est la deuxième fois que nous posons cette question…

Le prochain comité de suivi départemental de la réforme des rythmes devrait avoir lieu à l’issue de la première période.

 

   Déclaration liminaire   
(28.8 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir