SECTION SE-Unsa de la CHARENTE - 10 RUE DE CHICOUTIMI - 16000 ANGOULEME
Tél. 05 45 38 28 44 - Por. 06 35 31 75 09 - 16@se-unsa.org

 
COMITÉ SOCIAL D’ADMINISTRATION DEPARTEMENTAL DU 25/01/2023.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

COMITÉ  SOCIAL D’ADMINISTRATION DEPARTEMENTAL DU 25/01/2023.

DĂ©clarations liminaires :

Les 2 organisations syndicales présentes ce jour font leur déclaration liminaire (cf pièce jointe pour celle de l’UNSA à lire absolument pour connaître nos positionnements).

Monsieur le Dasen prend la parole pour faire part de ses prĂ©occupations :

-« Comment fait-on pour accompagner les fins de carrière quelque soit l’âge de dĂ©part Ă  la retraite, 62, 64,67 ?»

-Actions 6ème : Â«  17% des Ă©lèves qui arrivent en 6 ème lisent moins de 90 mots/min. Ses Ă©lèves sont Ă  peine des dĂ©chiffreurs. 12% Ă©valuĂ©s comme illettrĂ©s lors de la journĂ©e JDC. Le cycle 3 doit par consĂ©quent ĂŞtre le lieu de toutes les attentions. L’accompagnement personnel existait dĂ©jĂ  au collège, mais peu le mettent en place. Les dispositifs devoirs faits est une bonne idĂ©e mais peut-ĂŞtre peut-on le penser autrement avec une densification en pĂ©riode 1, puis sur la base du volontariat. »

-« En ce qui concerne le financement de l’heure supplĂ©mentaire, tous les Ă©lèves doivent pouvoir en bĂ©nĂ©ficier mĂŞme les excellents. Â»

-«En ce qui concerne le soutien qui serait effectuĂ© par les PE, il ne faut pas oublier qu’il y en a en SEGPA, ULIS. Il faut travailler concrètement sur le terrain. Les maĂ®tres E peuvent s’y insĂ©rer localement. Il faut regarder de façon raisonnĂ©e et concrète. Â»

1- Approbation du PV du CTSD du 2 septembre 2022.

Les membres n’ont pas de remarques particulières

2- Installation des nouvelles instances.

-Monsieur le secrétaire général, nous rappelle que ces instances découlent de la loi de transformation de la fonction publique.

-Il y a désormais le CSA (comité social d’administration) qui remplace le CTSD et F3SCT (formation spécialisée du comité social départemental) qui remplace le CHSCTD.

-Les membres sont Ă©lus pour 4 ans.

Chaque instance comporte 10 titulaires et 10 suppléants.

-Pour le CSA, les titulaires sont Sophie Reboul-Pias (PE), Sophie Harnois (PE) et Richard Gazaud (PE), les suppléants sont Maryse Portal (PE), Vincent Gaurichon (PERDIR) et Vincent Cangi (CPE).

-Pour le F3SCT, les titulaires sont  Sophie Harnois (PE), Richard Gazaud (PE) et Vincent Gaurichon (PERDIR), les supplĂ©ants sont Jean Luc Bordenave (PE), Eric Villard (PE), et CĂ©line Mas (PLC)

-un règlement devra être adopté mais pour le moment, nous attendons le règlement national et le règlement académique pour décider du règlement intérieur départemental.

 

3-Présentation des outils d’analyse de la feuille de route départementale carte scolaire 1er degré.

-Monsieur le Dasen prend la parole pour expliquer les documents transmis : Â« il s’agit d’un tableau de bord ; l’idĂ©e Ă©tant d’être exhaustif. Compilation des donnĂ©es Ă©carts / besoins afin de dĂ©velopper une stratĂ©gie de carte scolaire. Cette dernière se travaille dans la durĂ©e avec les moyens dont on dispose en faveur des Ă©lèves mais aussi des Ă©quipes. Â»

-« Il faut s’appuyer sur les CDC vĂ©ritables entitĂ©s. 4/9 ont la compĂ©tence scolaire, d’autres ont la compĂ©tence pĂ©riscolaire. Les CDC ont par consĂ©quent une vĂ©ritable influence sur le pilotage de nos Ă©coles. »

-L’UNSA intervient pour saluer la démarche et le travail conséquent de l’Administration. Il serait néanmoins intéressant de regarder la problématique élèves/école. Il faudrait rajouter un indicateur sur les élèves hautement perturbateurs et les difficultés des élèves et des équipes.

-Il y a un dysfonctionnement de l’ARS en Poitou-Charentes. InterpellĂ©e Ă  la suite d’un incident Ă  l’EREA et rien n’a Ă©tĂ© fait ! Qu’est-ce qu’on attend ? Il y a une rĂ©elle RESPONSABILITÉ de l’employeur sur la garantie de la santĂ© et sĂ©curitĂ© au travail.

-M le Dasen insiste sur le fait qu’au niveau de la carte scolaire, il y a un réel travail des IENS avec les élus. Il ne souhaite pas opposer les territoires, ni les écoles. Il faut penser les besoins (allophones, enfants du voyage, enfants en situation de handicap).

Il s’agit de répartir équitablement les moyens sur un territoire. Les indicateurs sont 1 support de la réflexion.

La Charente ne perd que 8 postes (51% des élèves sont en situation de fragilité).

Les élèves avec troubles du comportement sont un réel problème. Il va vraiment falloir aider les enseignants. Une brigade d’appui va être créé et à vocation à s’accroître. En parallèle, il faut mettre en place une réelle formation des enseignants.

Il faut réattribuer aux territoires des moyens pour accompagner autrement.

L’objectif général est de définir une feuille de route carte scolaire, un projet pour le département.


L’UNSA intervient et déplore que les collègues ne soient pas conviés aux réunions avec les élus alors qu’ils ont une légitimité pour donner leur avis. Le problème est que les élus manquent de connaissances techniques. Il faut les accompagner pour les aider à penser leur territoire autrement.

Nous réaffirmons auprès du Dasen la nécessité de comités de pilotages bien en amont avec les parents qui sont des usagers, les enseignants et les élus.

-M le Dasen y voit lĂ  un problème de dynamique : la commune est positionnĂ©e Ă  un Ă©chelon trop petit. Il faut une formation en direction des maires.

-M le Dasen précise qu’au niveau de la carte scolaire, il ne souhaite pas isoler les enseignants (violences verbales ou physiques) et il n’est pas favorable aux structures à 1 classe.


4- Questions diverses.

-L’UNSA souhaite savoir le nombre de postes vacants de psychologues scolaires.

-Nous demandons que l’implantation des postes psy , maîtres E et G apparaissent dans les documents

-Nous abordons la question des frais de déplacements ce à quoi M le Dasen nous annonce une augmentation de 15%. Nous rappelons au DASEN que tout déplacement doit être défrayé et que toute notion d’enveloppe est illégale. Il faudra que nous accompagnons les collègues sur des démarches plus lourdes (TA…).

-Enfin, nous abordons la question de la température dans certaines écoles d’Angoulême. Le DASEN s’est emparé de 2 à 3 situations.

________________________________________________________
 

CSA 18 janvier - Carte Scolaire 2023

Dotation Académique : - 60 postes

Répartitions départementales

16 : -8

17 : -20

79 : -22

86 : -10


Le SE UNSA 16 et ses militants sommes prĂ©sents au quotidien pour vous accompagner, vous soutenir, vous dĂ©fendre. Contactez-nous dès maintenant ! 

Remplissez l'enquĂŞte Carte Scolaire ICI 

Vos interloculeur.trice.s CARTE SCOLAIRE 

16@se-unsa.org 

Richard Gazaud : 06 35 31 75 09

Sophie Harnois : 06 14 40 27 18

Sophie Reboul-Pias : 06 23 94 32 23


En CSAA aujourd'hui la Rectrice a prĂ©sentĂ© la carte scolaire 2023. L'objectif poursuivi d'un renforcement de la brigade dĂ©partemental pour renforcer la formation continue et l'accompagnement des personnels est essentiel.

Pour autant, l'UNSA EDUCATION a souligné la difficulté à mener à bien cette carte scolaire puisque les restructurations seront difficiles dans les territoires ruraux.

L’accompagnement des territoires ruraux ne peut pas se solder par « pas de fermeture sans accord du maire Â» : Il faut relancer une politique d’accompagnement Ă©ducatif en milieu rural. 

Des exemples existent, il faut s'en saisir.

Par ailleurs, à notre demande, la rectrice s'est engagée à préciser les résultats des évaluations qu'elle nous a présenté pour rendre compte de l'efficacité des dispositifs de dédoublement.


 


   DĂ©claration   
(129.5 ko)
 
 
 
 
 
ALC