SECTION SE-Unsa de la CHARENTE - 10 RUE DE CHICOUTIMI - 16000 ANGOULEME
Tél. 05 45 38 28 44 - Por. 06 35 31 75 09 - 16@se-unsa.org

 
Demande académique de report de la date de fermeture de MVT1
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE Unsa 16 avait demandé le report des dates de mutations intra premier degré, il y a quelques jours à la DASEN. Elle avait fait remonter notre demande.

Les 4 secrétaires départementaux de l'académie ont renouvelé cette demande auprès de la rectrice ce jour (courrier en pièce jointe)

La rectrice refuse.....

Billet d’humeur …

 Paroles, paroles, paroles …

Depuis le début de la crise sanitaire les quatre DASEN et la rectrice de l’académie n’ont eu de cesse de souligner l’engagement sans faille des personnels, particulièrement ceux du 1er degré. La rectrice s’est adressée plusieurs fois à l’ensemble de la communauté éducative, elle a même dénoncé les propos de la porte-parole du gouvernement qui expliquait qu’on ne demanderait pas aux enseignants d’aller ramasser les fraises puisqu’ils ne travaillaient pas.

Tous ont salué les enseignants en première ligne pour l’accueil des enfants des soignants, l’engagement des directrices et des directeurs …Lors du Comité technique académique la rectrice de l’académie de Poitiers a même évoqué une reconnaissance républicaine pour les directrices et les directeurs. Les paroles ont été fortes, faisant référence aux hussards noirs de la république, à l’ordre national du mérite.

Mais … tout cela, ne sont que des paroles. Dans le même temps l’Unsa-Education et les quatre secrétaires départementaux du SE-Unsa s’adressaient à la rectrice pour demander le report de deux jours de la date de clôture du serveur des mutations 1er degré. En effet, la semaine d’ouverture du serveur correspondait exactement à la semaine de reprise d’activité dans les écoles. Tout le monde peut imaginer que les enseignants étaient entièrement tournés vers cette reprise. De plus, comme tous les ans les problèmes de connexion et de fonctionnement du serveur ont été nombreux.

Cette demande paraissait donc logique. Pourtant la réponse fut négative … « ce n’est pas possible, vous ne vous rendez pas compte, cela va retarder le travail des services, tout le calendrier va être retardé … Â». Mais, au fait, … Le service du personnel n’est-il pas également au service des personnels ?

Lors de cette crise sanitaire notre administration a su flatter les personnels, faire référence à des décorations républicaines. Mais lorsqu’il il s’agit de permettre aux enseignants de bénéficier de temps pour un projet de mutation, rien n’est possible. Les personnels ont su faire preuve d’abnégation, de courage, de bons sens, mais l’administration, elle, ne le peut pas…ne le veut pas ! 

Dans les moments de crise, il faut savoir passer de la parole aux actes. C’est de cette façon que nos dirigeants s’honorent.

Jean-François ROLAND

UNSA Education Nouvelle Aquitaine


   Courrier rectrice   
(433 ko)
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir