SECTION SE-Unsa de la CHARENTE - 10 RUE DE CHICOUTIMI - 16000 ANGOULEME
Tél. 05 45 38 28 44 - Por. 06 35 31 75 09 - 16@se-unsa.org

 
Ajustements EMC : une morale civique aux ordres du ministre
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le ministère a présenté au CSE du 12 juillet un projet d'arrêté* modifiant les programmes d'EMC des cycles 2, 3 et 4 pour une mise en Å“uvre à la rentrée 2018. 
 
Un calendrier aberrant qui méprise le travail des collègues, des modifications idéologiques à visées médiatiques qui mettent à mal l'École de la confiance dont se gargarise le ministre.
 
Nous dénonçons un calendrier aberrant 
 
Un calendrier aberrant puisqu'il impose aux collègues d'appliquer le 1er septembre un programme qui aura été publié au BOEN au mieux un mois avant, en pleine période de vacances scolaires.
 
Nous dénonçons un texte inutile. 
 
Les ajustements des programmes envisagés pour l’EMC seraient justifiés par un besoin de « renforcer la maîtrise et la consolidation des savoirs fondamentaux, en particulier le respect d’autrui. Â»
Pour rappel, on peut déjà lire dans le code de l’éducation (Article L321-3) que « la formation dispensée dans les écoles élémentaires (…) assure l'acquisition et la compréhension de l'exigence du respect de la personne, de ses origines et de ses différences. Elle transmet également l'exigence du respect des droits de l'enfant et de l'égalité entre les femmes et les hommes. Elle assure conjointement avec la famille l'éducation morale et civique qui comprend, pour permettre l'exercice de la citoyenneté, l'apprentissage des valeurs et symboles de la République et de l'Union européenne, notamment de l'hymne national et de son histoire. Â»
Le projet d’arrêté qui vise à modifier les programmes de 2015 ne modifie donc en rien leur objectif, déjà fixé par la loi de 2013.

Lire la suite

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir