SECTION SE-Unsa de la CHARENTE - 10 RUE DE CHICOUTIMI - 16000 ANGOULEME
Tél. 05 45 38 28 44 - Por. 06 35 31 75 09 - 16@se-unsa.org

 
Audience DASEN du 7 mai, CONGE FORMATION,TEMPS PARTIEL
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

INFORMATIONS IMPORTANTES :

La CAPD du 14 mai actera les temps partiels et les congés formation.

Tous les collègues demandeurs qui apparaissent dans les documents de l'administration et dont nous avons les coordonnées ont reçu un email ou un SMS.

Si vous êtes dans ce cas et que vous n'avez rien reçu, contactez-nous !!!

 

 

                                                 

A lire aussi :

Régulation des trops-perçus : un petit pas grace à l'Unsa

Calendrier des instances

INEAT-EXEAT

AUDIENCE

Devant l'urgence de certaines questions, nous avons jugé nécessaire de demander une audience à la Directrice Académique.

Celle-ci s'est déroulée lundi à 16h30

CARTE SCOLAIRE : Des bruits courrent, des rumeurs circulent, les circos demandent des infos sur les effectifs des GS : Nous ne voulons pas que des fermetures  sèches aient lieu dans les prochains jours surtout lorsqu'elles impactent les personnels.

La DASEN nous assure que cela n'est pas dans ses intentions, mis à part si une chute brutale d'effectif devait apparaître.

Une fois encore, gageons que nous ayons la même définition de la chute brutale...

Nous avons également effectué quelques demandes (Décharges supplémentaires... poste E... à la suite de remarques de collègues)

SOURIEZ, VOUS ÊTES FILMÉ.E.S  : L'équipe enseignante d'une école nous a signalé que la mairie avait fait installer pendant les vacances des caméras de surveillance donnant sur les abords de l'école et LA COUR DE RECREATION. Après démarche par l'équipe enseignante, les images de la cour seront floutées... Nous dénonçons cette démarche pour le moins cavalière à l'insu des usagers et des membres de l'équipe éducative.

La DASEN, après nous avoir expliquer que cela pouvait rentrer dans le cadre de prévention d'actes de vandalisme a bien reconnu que cela devait se faire dans le cadre du DUER en collaboration avec la directrice et porter en discussion dans un conseil d'école.

Elle se retournera vers l'IEN de la circonscription concerné.

SECTEUR MULTI-COLLÈGES :

Les familles ont la possibilité de ne faire qu'un voeu sur les 4 possibles mais attention, si il n'y a pas de place dans ce collège, l'élève sera réaffecté sur son collège de secteur (comprendre ancien secteur de collège)

Pas de dérogation au sein du secteur multi-collèges possible mais des priorités (handicap, maladie...).

Les dérogations concernent désormais l'affectation sur un collège de l'autre secteur multi-collèges.

CLASSES LABELLISÉES -de 3 ANS :

Elles sont identifiées dans le document enquête lourde. Nous reviendrons vers les écoles concernées pour savoir si les conditions sont réunies en terme d'effectif et de conditions d'accueil.

Si nous sommes favorables à l'obligation scolaire à 3 ans , nous nous inquiétons de voir mis à mal ces dispositifs pour raisons budgétaires.

La réponse de la DASEN nous a paru peu convaincante. Nous serons extrèmement vigilant sur ce sujet.

FORMATIONS DES DIRECTEURS :

Elle aura lieu  courant juin. pas plus de précisionspour l'instant.

RAPPORTS D'INSPECTION :

Et ça continue enore et encore ...

Nous lui avons signalé qu'il en manquerait encore 3 sur la circonscription préélémentaire (datant de l'EX IEN)

La DASEN s'est montrée aussi exaspéré que nous et reviendra à la charge.

AFFECTATION SUR POSTES VACANTS ASH :

Tous les ans, en phase d'ajustement, des collègues souvent débutants sont affectés sur des postes restés vacants spécialisés pour  le meilleur ou pour le pire.

C'est pourquoi nous demandons que ces postes puissent être proposés après la seconde phase sur appel à candidature à des collègues titulaires d'un poste qui souhaiteraient tenter l'expérience.

LA DASEN ira dans le sens de notre demande.

ÉLÉVES d'IME EN MILIEU ORDINAIRE :

Nous avons exprimé notre inquiétude quand aux informations qui laisseraient penser qu'un grand nombre d'élèves d'IME pourraient arriver dans les écoles ordianaires.

Pour le SE Unsa, l'école inclusive est une de nos valeurs essentielles mais elle ne peut se construire que sos certaines conditions.

L'IEN ASH présente à l'audience nous  a répondu qu'il ne s'agissait pas pour l'Education Nationale d'abandonner son coeur de métier (et l'a bien rappeler à l'ARS) mais plutôt de permettre d'améliorer la diversité des parcours:

- en limitant l'entrée des élèves en IME

- en augmentant le nombre de SESSAD et en les restructurant sur l'ensemble du territoire

- en augmentant le nombre de classes externées en écoles ordinaires (structure accueillant des élèves relevant d'IME au sein des établissements scolaires) déjà bien développées dans le département.

Cela se fera en convertissant des moyens des établissements Médicaux-Sociaux en moyens SESSAD.

Si nous sommes favorables à cette démarche, à budgets  constants, elle doit attirer toute notre vigilance sur les moyens mis en oeuvre et sur la formation des enseignants qui auront à accueillir partiellement certains de ces élèves dans leur classe.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
Cliquez pour agrandir