SECTION SE-Unsa de la CHARENTE - 10 RUE DE CHICOUTIMI - 16000 ANGOULEME
Tél. 05 45 38 28 44 - Por. 06 35 31 75 09 - 16@se-unsa.org

 
ISAE : LE COMBAT CONTINUE
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Après sa création grâce au SE-Unsa et l’ensemble des signataires de la pétition de 2013, l’ISAE doit maintenant être augmentée.

Les 55 000 signatures de la dernière pétition « Pour une augmentation de l’ISAE » enlèvent tout doute sur les attentes de la profession pour que cette indemnité atteigne les 1200 euros de l'ISOE du 2nd degré. 

Dans un courrier adressé au SE-Unsa, la ministre a confirmé que la revalorisation de l’ISAE serait traitée dans le cadre des négociations en lien avec l’accord PPCR (Parcours Professionnels Carrières et Rémunérations).

Ces affirmations sont un signe fort. Le SE-Unsa participera aux rencontres programmées pour que la revalorisation de l’ISAE soit effective et qu’elle atteigne les 1200 Euros avant la fin du quinquennat.

Ne pas oublier les « oubliés Â» de l’ISAE

Certaines catégories de personnels du 1er degré sont écartées de cette nouvelle indemnité et ce à divers titres. C’est le cas en particulier des enseignants du 1er degré exerçant dans le 2nd degré (SEGPA, ULIS…) au prétexte qu’ils bénéficient actuellement d’indemnités particulières et qu’ils n’exercent pas dans les écoles maternelles ou élémentaires.

Le SE-Unsa a saisi le Ministère a engagé des actions afin que le maximum de collègues puissent en bénéficier.

Ces enseignants exercent souvent auprès des jeunes les plus en difficulté, leurs obligations de service sont les plus élevées du collège, ils n’ont pas de mission de professeur principal reconnue...

Cette exclusion du bénéfice de l’ISAE renforce le sentiment d’inégalité dans les équipes.

D’autres catégories, certes moins nombreuses (référents handicap, enseignants au CNED…) doivent également pouvoir en bénéficier.

Pour le SE-Unsa, l’ISAE c’est pour tout le monde !
 
 
 
 
Cliquez pour agrandir