SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Compte-rendu du GT des règles du mouvement - 20 mars 2014
Article publié le vendredi 21 mars 2014.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-UNSA a obtenu la réunion d'un groupe de travail le jeudi 20 mars, pour étudier les modifications à amener aux règles du mouvement de l'Aude.

Les élus du personnel du SE-UNSA ont porté les demandes suivantes :

Nous regrettons que seulement  30 vĹ“ux soient possibles et demandons l’élargissement des vĹ“ux  (pour rappel, en 2003, on pouvait effectuer 99 vĹ“ux).

Le SE UNSA demande Ă  ce que la pĂ©riode d’ouverture du serveur permette aux collègues de contacter les  Ă©coles.

 

1 - Possibilité de renonciation d'affectation, comme cela existe dans d'autres départements de France (Loire, Vienne, etc). Demande déjà formulée l'an dernier par le SE-UNSA.

Ceci permettrait de quitter un poste occupé à titre définitif. Le poste ainsi libéré apparaitrait vacant dès la première phase. Après en avoir fait la demande par voie hiérarchique, et avis de la CAPD, le collègue serait certain de quitter son support même si aucun poste n'est obtenu en première phase du mouvement. Il participerait alors aux phases d'ajustement du mouvement pour obtenir un poste à titre provisoire.

Le SNUIPP, comme l'an dernier, est contre.

2 - Les postes réservés aux PES doivent être décidés en CAPD. Les écoles qui accueillent des PES doivent être consultées en amont.

3 - Mise à plat des conditions d'affectation des personnels à temps partiel, afin de participer à la deuxième phase du mouvement avec leur barème.

4 - Situation des postes fléchés en langue vivante. Le SE-UNSA demande que la liste de ces postes soit mise à jour et qu'elle reflète la réalité des besoins du terrain. Le fléchage doit pouvoir être supprimé si les moyens en enseignement des LVE ont évolués dans l'école.

5 - demande de la création d'un vœu intitulé "primaire" pour les écoles primaires. Les supports "adjoint maternelle" ou "adjoint élémentaire" ne garantissant pas le niveau de classe obtenu, la différenciation n'a pas lieu d'être pour ces écoles.

6 - Modification de la liste des postes à profil faisant l'objet d'un entretien de sélection.

Les postes suivants doivent être supprimés de ce dispositif d'affectation:

-  Poste de direction. Pour le SE-UNSA l'inscription sur la liste d'aptitude aux fonctions de direction est suffisante pour prĂ©tendre Ă  tous les postes de direction.

-  Poste de conseiller pĂ©dagogique. Pour le SE-UNSA le CAFIPEMF est nĂ©cessaire et le barème doit dĂ©partager les candidats.

-  Poste de "plus de maĂ®tres que de classe", "accueil des moins de 3 ans"

 

7 - 2ème phase du mouvement :

  • Le SE UNSA demande un groupe de travail après la première phase pour construire les postes fractionnĂ©s et constituer la liste de postes de la phase d’ajustement
  • Nous demandons Ă©galement un groupe de travail afin d’examiner et de contrĂ´ler les rĂ©sultats de phase d’ajustement avant la CAPD
  • Enfin, cette CAPD de 2ème phase devra avoir lieu avant les vacances d’étĂ©

 

8 - Majoration au titre du handicap :

Devant l’augmentation des demandes, une réflexion s’impose.

Le SE UNSA demande que les bonifications soient discutées en CAPD en présence du médecin de prévention.

 

9 - Bonification pour mesure de carte scolaire

  • Si le directeur perd une classe, le SE UNSA demande que la bonification soit maintenue 1 an de plus
  • Après fermeture de sa classe et dans le cas d’une ouverture provisoire, le collègue en question pourrait revenir Ă  titre provisoire en attente d’être rĂ©installĂ© Ă  titre dĂ©finitif l’annĂ©e suivante ou bien de bĂ©nĂ©ficier encore de la bonification.

 

  • Si après majoration, pas de poste Ă  titre dĂ©finitif, le SE-UNSA demande Ă  ce que cette majoration soit maintenue l’annĂ©e suivante

 
 
 
 
ALC