SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Budget Éducation nationale : plus de 8800 crĂ©ations de postes. Et dans l’Aude ?
Article publié le dimanche 29 septembre 2013.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le projet de budget 2014 a été présenté au Conseil des ministres mercredi 25 septembre.
La prioritĂ© en faveur de l'Éducation Nationale reste forte. En effet, son budget, toujours en augmentation, se traduira par 8804 crĂ©ations de postes. 
Et ce, alors que le contexte général de préparation du budget de l'état est très difficile. La diminution de la dépense publique est fixée à près de 15 milliards et 13 000 suppressions de postes de fonctionnaires sont ainsi à l'ordre du jour pour les ministères dits "non prioritaires" (hors éducation nationale, justice et police).

La répartition des postes créés s’effectue ainsi :

  • 4 842 dans le premier degrĂ© ;
  • 2 521 dans le second degrĂ© ;
  • 668 pour la “vie de l’élève” (CPE et AVS).

Malgré les restrictions budgétaires qui frappent de très nombreux ministères, renforcer et confirmer la priorité à l'Education Nationale était essentiel.

Le ministère sera cependant mis à contribution par une diminution de 3% du budget de fonctionnement. "Cela ne devrait avoir que peu d’impact pour les personnels et pour les élèves" : cela reste à vérifier !

À la rentrée 2014, après des années de suppression de postes, ces créations devront être utiles à la réussite des élèves et à l'amélioration des conditions de travail des collègues. Le SE-Unsa, pour ce qui le concerne, s'y emploiera.

A la rentrée 2013, l'Aude avait obtenu seulement 9 postes supplémentaires dans le 1er degré et 7 ETP dans le 2nd degré.

Bilan certes positif, mais insuffisant pour changer les conditions d'apprentissage des élèves et de travail des enseignants.

Dès maintenant, le SE-UNSA et l'UNSA-Education oeuvrent pour que davantage de moyens soient accordés à l'Aude, 4ème département le plus pauvre de France métropolitaine.

 

 
 
 
 
ALC