SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - [Mél.]

 
CTSD du 12 novembre : Ă©norme dĂ©rapage du DASEN en sĂ©ance
Article publié le mercredi 14 novembre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Compte-rendu du CTSD* du 12 novembre 2012

Lecture des déclarations préalables des organisations syndicales FSU et UNSA-Education.

Bilan de la rentrée 2012 (pour information)

Le DASEN indique que les ouvertures de septembre ont été opérées avec des moyens provisoires. Elles seront confirmées si les effectifs le permettent et s'il n'y a pas de besoins plus urgents ailleurs.

 

Les écoles concernées par les implantations provisoires sont :

Carcassonne : Ecole de La Prade -  Ecole Les Castors Ă©lĂ©mentaire une CLIS - Saint Marcel d'Aude Ă©lĂ©mentaire - RPI Roubia/Paraza/Arzens : 1 poste Ă  Roubia  - Port La Nouvelle demi soutien - Narbonne Ă©lĂ©mentaire E.  Zola  demi TRBD

Pour l’UNSA-Education, nous demandons depuis longtemps un plan de rattrapage de 120 postes d’enseignants sur l’Aude pour obtenir un ratio d’encadrement conforme à la moyenne nationale, afin de prendre en compte les caractéristiques audoises, notamment en terme de ruralité.

Il précise aussi qu'en ce qui concerne la scolarisation des moins de 3 ans, autre directive écrite n'a été donnée à ce jour.

 

Pour l’UNSA-Education, les spécificités du département de l'Aude et particulièrement sa ruralité ne sont pas prises en compte, comme le souhaite le ministre. Nous réaffirmons que la scolarisation des enfants de deux ans dans les zones rurales isolées a été oubliée.

Le DASEN précise qu'aucun emploi d'avenir ne sera mis en place dans l'académie de Montpellier au titre du 1er degré.

Il n'y aura donc pas d'aides à la direction supplémentaires dans l'Aude pour cette année. A la place un stage de formation pour les directeurs en bénéficiant est programmé … un mercredi.

A ce jour, dans l'Aude, il y a 470 décisions d'octroi d'AVSi qui sont assurées dont environ 350 pour le premier degré

Le DASEN précise aussi que les autres mesures afin de ramener les élèves absents (suppression des allocations familiales n'ont pas donné de résultats (12 dossiers 2 retours d'enfants)

Le DASEN, répondant à une question de l’UNSA, indique qu'à cette rentrée, ce sont environ 500 élèves mineurs qui ont « disparu » des listes de l'Education Nationale à la rentrée. Environ 300 d’entre eux ont été affectés sur des vœux secondaires.

 

Questions diverses

 

  • Qui est l'association peps de Lezignan et quelles attributions veut lui confier le CA du collège Anglade?

 

Monsieur le DASEN de l'Aude s'est senti attaquĂ© par cette question posĂ©e  par la FSU et l’UNSA et indique qu'il souhaite rĂ©soudre un problème rĂ©current d'absentĂ©isme au Collège de LĂ©zignan.

MalgrĂ© de nombreux dispositifs mis en place par l'Ă©quipe pĂ©dagogique du collège Anglade pour amĂ©liorer la scolarisation d'une bonne trentaine d'Ă©lèves du collège, le DASEN dĂ©clare que le bilan de ces actions est « nul Â». Nous regrettons l’absence de donnĂ©es chiffrĂ©es prĂ©sentĂ©es aux membres du CTSD

Une solution pĂ©dagogique passant par d'autres chemins que ceux de l'Ă©ducation nationale a Ă©tĂ© dĂ©cidĂ©e en partenariat avec l'association PEPS Aude (dans le cadre de la politique de la ville)  et les CFA de LĂ©zignan.

L'objectif Ă©tant de ramener  ces Ă©lèves dans un cursus scolaire, une Ă©valuation de ce partenariat ne manquera pas d'ĂŞtre rĂ©alisĂ©e. Cette Ă©valuation rĂ©sidera dans la capacitĂ© de ce dispositif Ă  amener les absentĂ©istes Ă  frĂ©quenter le collège 14 ou 15 heures par semaine.

 

L’UNSA-Education dénonce depuis longtemps l’absence de SEGPA sur Lézignan. L’implication des enseignants est réelle mais ne peut pas dépasser l’absence de structures adaptées à la réalité des élèves.

Pour autant, la substitution des structures publiques d’éducation par des associations privées pose problème, d’autant que les objectifs poursuivis, notamment l’alphabétisation de ces élèves, annoncé par le DASEN, pourrait être menée notamment par des enseignants spécialisé en FLE.

L'UNSA-Education est favorable aux partenariat avec les associations laïque complémentaires de l'école (agrées par le Ministère). PEPS n'en fait pas partie.

 

  • Ă€ partir de quel effectif doit-on mettre les Ă©lèves de deux ans en liste d'attente?

Comme aucune limite en nombre d'Ă©lève par classe n'est opposable, les directeurs d'Ă©cole, en cas de litige, sont conviĂ©s Ă  transmettre le problème Ă  leur IEN , qui en saisira le cas Ă©chĂ©ant le DASEN, afin de savoir si tous les enfants inscrits par le maire doivent ĂŞtre admis.  Le DASEN peut intervenir auprès des mairies afin d'expliquer son choix d'admission ou pas.

Une ouverture pourra être envisagée en fonction des effectifs.

 

  • En fonction des moyens qui vous seront allouĂ©s, quelle va ĂŞtre votre position concernant les zones de revitalisation rurale?

RĂ©ponse du DASEN : "Cela dĂ©pend si l'on compte tout ce que nous coĂ»tent les dĂ©charges syndicales, et  d’ailleurs il faudra faire le compte ce que vous coĂ»tez, depuis le temps que vous ĂŞtes payĂ©  Ă  ne rien faire ".

Les dĂ©lĂ©guĂ©s UNSA-Education ont quittĂ© la sĂ©ance, choquĂ©s par cette rĂ©ponse dĂ©placĂ©e. UN CTSD est un lieu de dĂ©bats  oĂą de tels propos n’ont pas leur place.

Un haut fonctionnaire devrait savoir garder son sang-froid au lieu de céder à des pulsions antisyndicales.

Comme l’a Ă©crit le PrĂ©sident de la RĂ©publique : « J'ai fait du dialogue social une prioritĂ© majeure de mon projet prĂ©sidentiel et un pilier de la mĂ©thode de gouvernement qui sera la mienne. C'est la raison pour laquelle il sera Ă©rigĂ© en principe constitutionnel […]. Je considère en effet que le principe de confiance doit prĂ©valoir non seulement dans les rapports sociaux, mais, a fortiori, entre la puissance publique et les acteurs de la vie socioprofessionnelle. Nous devons passer de la convocation Ă  la consultation, du monologue Ă  la concertation, de l'Ă©coute distante Ă  la nĂ©gociation : telle sera mon approche Â».

Visiblement, ce n’est pas du tout l’approche du DASEN de l’Aude qui préfère décider de tout, seul et gare à ceux qui lui demandent des comptes.

L’UNSA-Education continuera de faire son travail de contrĂ´le, sĂ©rieux et indĂ©pendant. Tant pis  si certains confondent contestation et offense, ils ont encore de nombreuses vĂ©ritĂ©s Ă  entendre.

 

Les délégués UNSA-Education : Françoise Parrini, Yannick Salsegnac, Thierry Querouil, Nicolas Anoto, Daniel Autran, Rémy-Charles Sirvent

 

 

*CTSD : comité technique spécial départemental

** DASEN: Directeur Académique des services de l'éducation nationale (ancien IA)

*** PEPS Aude : Pôle éducation Parentalité Scolarité Aude association loi 1901

 
 
 
 
ALC