SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - [Mél.]

 
Ecoles surchargĂ©es dans l’Aude : la douche froide
Article publié le jeudi 27 septembre 2012.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

La liste complémentaire, récemment ouverte pour 90 postes vacants se referme, faute de réserves.

 

Les besoins sont pourtant immenses dans chaque dĂ©partement : dans l’Aude, notre enquĂŞte montre que 12 postes sont nĂ©cessaire immĂ©diatement pour aider les Ă©coles surchargĂ©es.

 

Le SE-UNSA 11 a constaté à l’occasion du Conseil National des 24 et 25 septembre que les chances pour l’Aude d’obtenir des moyens complémentaires étaient faibles (pour ne pas dire autre chose). La rencontre qui s’est déroulée entre la délégation UNSA et le Recteur de l’Académie de Montpellier a confirmé ce fait.

 

En effet, la liste complémentaire est un dispositif visant à alimenter les postes VACANTS dans une Académie. Ainsi, il apparaît qu’un département comme la Seine-Saint-Denis (pour ne citer que celui-là) a plus de 100 postes vacants. Et il n’y a plus de réserves. Résultat, le ministère va placer des étudiants M2 en classe, à l’année, sans formation… juste pour que les enfants aient un adulte devant eux.

 

Inutile de dire que nous sous-estimions les effets désastreux de la politique des précédents gouvernements en matière de destruction de postes.

 

Pour autant, le nouveau gouvernement ne pourra pas nous faire le coup de l’hĂ©ritage bien longtemps, et les 40 000 postes supplĂ©mentaires programmĂ©s par le ministère (dont 8600 professeurs des Ă©coles) ne sont pas une garantie de voir les candidats se diriger vers des mĂ©tiers de l’enseignement, dĂ©valorisĂ©s, sous-payĂ©s et aux faibles perspectives d’évolution.

 
 
 
 
ALC