SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
ISSR dans l’Aude : on touche le fond !
Article publié le mardi 17 mars 2009.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
L’inspection Académique de l’Aude a spécifié dans un courrier du 13 mars 2009, que dorénavant, l’ISSR ne serait plus versée aux enseignants exerçant sur des postes fractionnés.
Pire, l’Inspecteur d’Académie indique que le Trésorier-Payeur de l’Académie de Montpellier veut retirer aux personnels concernés les indemnités "indûment versées" depuis le mois de septembre 2008.


Cette ponction injuste sera effectuée sur la paye d’avril. En clair, certains collègues et en particulier les plus jeunes qui ont les plus petits salaires, ceux qui ont "pris" les postes les plus délicats (4 écoles sur 4 communes) ou encore les ACI se verront amputer d’une partie importante de leur paye.


Dans les autres départements de l’Académie de Montpellier, l’ISSR n’était déjà plus versée depuis le mois de septembre 2008. Aussi, si l’Inspection Académique de l’Aude a fait une erreur en versant cette indemnité jusqu’à présent, les collègues ne doivent pas payer les pots cassés.

 

Cet argent n’est pas volé et les enseignants doivent le garder !

 

A présent, trois cas de figure se présentent :

  • L’enseignant(e) exerce sur plusieurs écoles de la même ville : aucune indemnité.
  • L’enseignant(e) exerce sur des communes limitrophes : aucune indemnité.
  • L’enseignant(e) exerce sur des communes non-limitrophes : une indemnité sera versée sur la base du tarif SNCF de 2nde classe…

Cette décision montre, à ceux qui en doutaient encore, le mépris avec lequel les enseignants sont traités. Aussi, ce procédé démontre comment seront considérés les futurs personnels de "l’agence du remplacement", chère à Xavier Darcos !


La brutalité de ces décisions est choquante.


Le retrait autoritaire des sommes versées est injuste.


Les enseignants ne se reconnaissent pas dans les pratiques ce ministère.

Le SE-UNSA 11 a demandé au siège national d’étudier toutes les possibilités de recours contre ces mesures scandaleuses, aussi nous interviendrons à ce sujet au niveau académique et à l’occasion de la CAPD du 24 mars 2009.

 

 
 
 
 
ALC