SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Mouvement 2009 : ils sont devenus fous !
Article publié le mardi 20 janvier 2009.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
 

La restriction des libertés s’étend
 
Le recteur a confié à l’Inspecteur Académique de l’Hérault la rédaction d’un projet de mouvement, qui s’appliquera à tous les départements de la région dès cette année. Sa première mouture était catastrophique, la deuxième que nous analysons ici, l’est aussi.

 

 

Nous pouvons d’ores et déjà annoncer que ce projet va bloquer le mouvement.

 

 

Tout d’abord, le barème changera avec 1 point par an (au lieu de 12), 1/12ème par mois (au lieu de 1 point) etc… Cette modification qui s’applique à tous, ne changera rien sauf à avoir des barèmes moins important que les années passées, mais pour tous. Dans ce barème, les enfants de moins de 20 ans compteront aussi 1 point et certains postes à profil donneraient quelques points.

 

 

Une nouveauté touchera tout le monde : elle consiste à attribuer une bonification de 10 points aux T1, (rappel pour tous les collègues 1 point = 1 an ou 1 enfant. La bonification des T1 sera égale à 10 années de travail). Seront également bonifiés les enseignants à Titre Provisoire (20 points pour prendre un poste définitif), et les mis à disposition/congés parentaux, congé de longue durée, qui reprennent un poste (200 points chacun).

 

Ainsi, par exemple :

 

Un collègue adjoint de 8 ans d’ancienneté avec 1 enfant se retrouve avec un barème de 8+1=9 points
Il habite et enseigne à Narbonne et souhaite se rapprocher de sa mère handicapée à Carcassonne et y enseigner (ascendant handicapé = 0 point), il fait ses vœux sur une école de Carcassonne, en visant le départ en retraite d’un collègue.... Arrive CARLITA, T1, guitare en bandoulière, seule, belle, bref pas de problème dans sa vie : elle prend 10 points , et elle a le poste.


Si collègue a demandé toutes les écoles de Carcassonne et que c’est partout pareil, il reste à Narbonne, tant pis pour sa mère... et comme ainsi il ne libère pas son poste à Narbonne, le mouvement est bloqué…


On peut multiplier le cas par tous les collègues puisque majoritairement battus au barème par un bonifié (les T1 qui devraient être aussi nombreux que les départs en retraite ou les Titres Provisoires (+20 points) qui auront un bon poste ou les retours de congés parentaux (+200 points).

Cependant, le T1 qui aura obtenu son poste aura utilisé ses 10 points et aura un barème de 1 point l’année suivante. Impossible de changer de poste… pour longtemps : c’est la souricière. Le mouvement est bloqué.

De plus, les enseignants à titre provisoire auront une bonification de 20 points et seront donc implantés sur des postes à titre définitif. Comme il y a dans l’Aude entre 150 et 200 TP, on peut annoncer que l’adjoint lambda n’aura pas grand chose au mouvement 2009 et s’il obtient quand même un poste en vœu géographique (sachant que le nombre de vœux par poste sera limité à 30 !), il restera de longues années sur un poste qu’il n’aura pas choisi.

Enfin, nous avons aussi souligné les conséquences sur les demandes de temps partiels sur autorisation : cette possibilité sera plus que réduite puisque désormais, les enseignants à Titre Définitif ne pourront l’obtenir que s’ils s’engagent à ne pas participer au mouvement (leur quotité sera proposée dès le 1er mouvement) et ceux qui sont à titre provisoire ne pourront l’obtenir puisqu’il n’y aura plus qu’une seule phase d’affectation au mois de mai et qu’ils n’auront pas de poste au moment de la demande .

Ajoutons à cela que l’Inspecteur d’Académie pourra désormais s’exonérer du barème pour nommer des personnels : voici en toute splendeur le grand retour du copinage !

 

*

 

Un groupe de travail sur les règles du mouvement a eu lieu le 15 janvier avec l’Inspecteur d’Académie de l’Aude, nous avons signalé l’impossibilité d’appliquer ce barème sauf d’empêcher toute mutation des collègues en poste à TD. NOUS AVONS FAIT DES CONTRE-PROPOSITIONS


Le SE-UNSA réitérera ses remarques au Recteur, lors du prochain Comité Technique Paritaire Académique.
POUR L’AUDE, la dotation pour la rentrée prochaine devrait être de 6 postes (moins les postes de RASED sédentarisés), 60 T1 et au moins 150 enseignants à titre provisoire, participeront au mouvement.


Le retour des mis à disposition dans des classes toucherait 3 enseignants et la « sédentarisation » des maîtres de RASED prévue est de 18 enseignants pour le département (ces enseignants bénéficieraient de 600 points de bonification pour un poste, sur une liste arrêtée par l’IA (qui devrait être de 18 postes).

Le SE-UNSA 11 remarque que le Recteur, et avec lui le ministère, ne veulent ni améliorer les règles du mouvement, ni mieux satisfaire les besoins des enfants.


L’objectif est la mise au pas des enseignants des écoles : sous prétexte d’efficacité, les enseignants seront postés à titre définitif au plus tôt, et s’ils veulent changer, tant pis. On ne veut pas se fatiguer à faire des commissions paritaires.


L’objectif est aussi de diviser les enseignants, d’opposer les générations : ne rentrons pas dans ce jeu.


L’objectif est de détruire le paritarisme, retirer aux élus enseignants un droit de regard et d’intervention sur la carrière des personnels.


Le SE-UNSA refuse toute pseudo réforme qui tend à amenuiser la liberté de mouvement, l’équité et la justice entre enseignants.

 

 

 

 
 
 
 
ALC