SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Vidéo de la manif du 19 octobre et et appel à la grève le jeudi 20 novembre
Article publié le vendredi 24 octobre 2008.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

L’ensemble des 21 organisations ayant appelé à la manifestation nationale du 19 octobre se félicite du succès de la mobilisation qui a rassemblé largement la communauté éducative, personnels d’éducation, parents, militants associatifs, lycéens et étudiants.

La vidéo de la manifestation est disponible ici : www.dailymotion.com/SE-UNSA/video/x75it3_seunsamanif19_webcam

L’opinion lui a massivement apporté son soutien. 80 000 manifestants ont exprimé leur volonté de ne pas laisser le gouvernement poursuivre son entreprise de démolition du service public d’éducation. Ils ont rappelé que l’éducation devait redevenir une priorité pour la Nation, pour construire l’école de l’avenir.

 

Assez ! Assez de mépris pour l’école publique, ses élèves et ses enseignants !

 


Jeudi 20 novembre : Grève unitaire dans les écoles

à l’appel du SGEN-CFDT, du SE-UNSA et du SNUIpp-FSU

Les enseignants des écoles ont participé très nombreux à la manifestation nationale du 19 octobre. Le ministre de l’Education Nationale n’a apporté aucune réponse au mécontentement et aux revendications exprimées. La limite de l’acceptable est largement dépassée. C’est le métier et l’engagement professionnel des enseignants des écoles au service des élèves qui sont dévalorisés, critiqués et remis en cause en permanence.
Après la parution de programmes à vision passéiste, plus lourds alors que le temps d’enseignement est réduit de deux heures, aux attaques contre la maternelle et ses enseignants s’ajoutent l’autoritarisme et les pressions tatillonnes de l’administration sur le terrain. Ce climat de défiance vis à vis du professionnalisme et des compétences des enseignants est insupportable.

Pour la première fois dans le premier degré, une augmentation de près de 20 000 élèves s’accompagne de la suppression de 5500 postes et, sans aucune concertation ou évaluation de l’annonce de la suppression des réseaux d’aides aux élèves en difficulté.

Qui peut croire un seul instant qu’avec un horaire diminué des programmes plus lourds, moins d’enseignants, les réseaux d’aides aux élèves en difficulté supprimés, les élèves pourraient mieux réussir à l’école ?

Le SE-UNSA, le SGEN-CFDT et le SNUIpp-FSU décident d’appeler les enseignants de sécoles à faire massivement grève le jeudi 20 novembre pour :

- que cesse le mépris, des mesures unilatérales imposées dans la précipitation et sans aucun dialogue social : EPEP, IUFM, SMA.

- exiger un autre budget qui permette de faire face à la hausse des effectifs et permette une transformation de l’école qui favorise la réussite de tous les élèves.

- le maintien des RASED.

- un véritable dialogue social, le respect du paritarisme et des droits syndicaux.

 
 
 
 
ALC