SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Après le drame de Pantin, le temps de l’action...
Article publié le vendredi 11 octobre 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Près de 250 personnes se sont déplacées devant la DSDEN à Carcassonne et devant la sous-préfecture de Narbonne ce jeudi 17h30 afin de rendre hommage à Christine Renon.
Afin de sensibiliser l'opinion et faire entendre nos exigences, une conférence de presse intersyndicale a eu lieu:

         le communiquĂ© intersyndical

         l'article de presse

         le reportage de TV Carcassonne

Maintenant passée l'heure du recueillement, il est temps de faire un état des lieux.

 

Pétition intersyndicale "plus jamais ça"

A l'heure oĂą nous Ă©crivons ces lignes, la pĂ©tition a franchi la barre symbolique de 100 000 signatures et se porte mĂŞme Ă  105 000!

C'est un vĂ©ritable succès qui doit pousser notre Ministre Ă  remettre la direction d'Ă©cole sur la table des nĂ©gociations, et pas dans 3 mois!! De suite!

Diffusez autour de vous et proposez Ă  vos collègues qui n'ont peut-ĂŞtre pas encore signĂ©, de le faire : "Plus jamais ça "

 

La vidéo de J-Michel Blanquer...

Elle n'aura pas échappée aux directrices et directeurs mais peut-être au reste de la profession. Envoyée sur les adresses fonctionnelles des écoles en milieu d'après-midi, J-Michel Blanquer, dans une vidéo de 2 minutes, demande à la profession de rester solidaire et unie... Mais avec qui? Le Ministre?

https://www.youtube.com/watch?v=TCXYZOA0qMs&feature=youtu.be

Ce Ministre qui a supprimé les aides administratives à la direction d'école, qui demande aux directrices et directeurs de faire toujours plus de réunions avec les parents, qui n'a strictement rien fait pour alléger les tâches des directeurs...

Selon lui, si le dossier n'a pas avancé c'est parcequ'il n'y a pas eu "consensus" des organisations syndicales. Mais était-il question du consensus lorsqu'il a imposé la "loi confiance" ou lorsqu'il a remis en place à l'identique les évaluations de CP et de CE1 chronophages et bien peu utiles aux équipes?

Une fois de plus, le Ministre excelle dans l'art de communiquer mais le terrain lui attend autre chose!

 

La direction d'Ă©cole Ă  l'agenda social

Avec la semaine de la direction d'école puis la publication de l'enquête sur "le moral des directrices et directeurs", le SE-Unsa avait réussi à convaincre le Ministre de rajouter à son agenda social la question urgente de "la direction d'école". Censée être débattue au printemps, les organisations syndicales sont toujours en attente des propositions et négociations sur ce sujet.

 

Le retour de CĂ©cile Rihac

Cette députée LREM dont le nom est désormais indissociable des EPLE, fait son grand retour dans les échos https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/des-pistes-pour-sattaquer-au-malaise-des-directeurs-decole-1136035

 

repris dans le café péda : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/10/02102019Article637055986216978758.aspx.

 

On ressort le mĂŞme rapport, on change 2 ou 3 termes et en avant, voici un rapport tout chaud sur la direction d'Ă©cole.

L'ensemble des organisations syndicales s'est pourtant opposé à ces EPLE ainsi qu'à de nombreux détails du texte qui ne correspondaient pas à la réponse qu'attendent les personnels. Pour le coup, il y a bien consensus Monsieur le Ministre!

 

Pour le SE-Unsa, l'administration n'apporte rien de nouveau et cherche seulement à temporiser. Le poids de la pétition et les rencontres qui auront lieu avec le Ministre dans les jours à venir seront décisives. La question que le SE-Unsa ne perdra de vue est : "est-ce que cela répond aux attentes et aux besoins du terrain?". Voilà la seule question qui guidera les positions que le SE-Unsa aura à prendre et qu'il prendra, en toute responsabilité et en accord avec son projet syndical, si seulement on lui en donne la possibilité.

 
 
 
 
ALC