SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Mouvement 2019 : la CAPD boycottĂ©e !
Article publié le mardi 18 juin 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le SE-Unsa est responsable : avec les autres organisations syndicales, nous avons pris la dĂ©cision de boycotter la CAPD malgrĂ© l'attente stressante de nos collègues. En effet, les documents ne nous ont Ă©tĂ© communiquĂ©s que la veille et le travail de vĂ©rification qui avait commencĂ© lors du GT barèmes doit continuer. Aux premières lectures, des ereurs en nombre, compromettant le rĂ©sultat, subsistent. La CAPD sera reconvoquĂ©e dans un dĂ©lai de 8 jours.

Le SE-Unsa est cohĂ©rent : nous ne pouvons pas boycotter la CAPD faute de temps pour vĂ©rifier et en mĂŞme temps tenter de faire de la rĂ©cupĂ©ration syndicale en diffusant des informations potentiellement erronĂ©es issues de documents non vĂ©rifiĂ©s. Ainsi, en boycottant, nous souhaions un mouvement plus juste. Pas question de crĂ©er des frayeurs ou de fausses joies dans les jours Ă  venir auprès de nos collègues participant au mouvement.

Le SE-Unsa agit : après le boycott, nous avons alertĂ© et dĂ©noncĂ© lors d’une confĂ©rence de presse le chaos de ce mouvement 2019, notamment dans l'Aude.

Le SE-Unsa est Ă  votre service : nous vous informerons dès que les documents seront exacts. Nous ferons tout notre possible pour rĂ©duire votre attente.

 

Ci-dessous le texte lu par tous les Ă©lus des personnels :

D'un commun accord entre les organisations syndicales, les élus du personnel ont pris la décision de boycotter la CAPD du mardi 18 juin 2019.

Malgré le travail réalisé sur 2 jours avec l'administration pour vérifier chaque barème, nous ne sommes toujours pas en mesure de valider la mise à jour de ces corrections.

De plus, nous n'avons pas reçu les documents nécessaires à l'attribution des postes dans un délai raisonnable, à savoir les postes bloqués des PES et les disponibilités acceptées qui nous permettraient de voir les postes libérés. Par ailleurs, les résultats des différentes commissions ont été donnés aux intéressés sans même avoir été diffusés aux représentants du personnel.

La circulaire du mouvement que nous dénonçons depuis le début s’avère inapplicable. En effet, certains passages de la circulaire sont soumis à interprétation.

Ce moment important dans la vie et la carrière des collègues doit ĂŞtre Ă©tudiĂ© avec la plus haute vigilance. 

Parce que nous sommes attachés au paritarisme, nous ne pouvons accepter d'entériner un mouvement bâclé, faute de temps.

 

 
 
 
 
ALC