SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Loi Blanquer : la commission retire les amendements les plus dangereux
Article publié le vendredi 14 juin 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

    A cette heure, toutes les lignes rouges sur les règles d’exercice du mĂ©tier que nous avions identifiĂ©es et sur lesquelles nous avons interpellĂ© nationalement et localement les parlementaires ont Ă©tĂ© retirĂ©es du projet de la loi Blanquer :

  • pas  de formation continue obligatoire hors du temps scolaire
  • Suppression des dĂ©rogations aux règles d’affectation
  • Suppression de l’avis du chef d’établissement pour le recrutement des personnels
  • Suppression du pouvoir hiĂ©rarchique du directeur d’école et de sa participation Ă  l’évaluation des PE adjoints.

L’annualisation du service dans le cadre d’une expérimentation ne peut se faire qu’avec l’accord des personnels concernés.

L’EPSF n’a pas été réintroduit dans le projet de loi.Nous avions demandé que la CMP revienne sur la suppression des allocations familiales en cas d’absentéisme. C’est chose faite.

La CMP est également revenue sur l’interdiction des accompagnatrices voilées.

La CMP est revenue sur l’extension de la compensation du coût de l’instruction obligatoire à 3 ans à toutes les communes inscrite par le sénat. Seuls les coûts supplémentaires seront compensés, ce qui réduit un peu l’impact de la mesure quant au financement des écoles privées.

Les jardins d’enfants existants ne seront pas pérennisés mais auront 5 ans pour s’adapter au fait qu’ils ne pourront plus accueillir d’enfants de 3 à 6 ans.

Nos actions (grèves, contacts avec les élus, manifestations, conférences de presse...) ont porté leur fruit!

 
 
 
 
ALC