SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Mouvement 2019 : non prise en compte des services antérieurs dans l’AGS
Article publié le vendredi 14 juin 2019.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Le 20 mai dernier, le SE-Unsa s'adressait aux DASEN des départements de l'académie ainsi qu'à la rectrice afin de demander la prise en compte de la totalité de l'AGS pour les collègues bénéficiant de services antérieurs dans la fonction publique ainsi que l'année de stage.

 

En effet, lors de l'élaboration de la circulaire Mouvement 2019, le Ministère prévoyait de ne prendre en compte que les années de titulaires "Education Nationale". Ni l'année de stage, ni aucune année antérieure à la titularisation dans l'EN ne devait être prise en compte.

Acte 1

Au niveau national, le SE-Unsa a défendu qu'une AGS toute fonction publique, titulaire et stagiaire compris soit prise en compte.

Le SE-Unsa était alors intervenu auprès de la DGRH afin de demander la compensation de cette injustice pour de nombreux collègues qui pouvaient alors se voir amputés de 10 points ou plus par rapport au mouvement 2018.

Acte 2

La DGRH accepte que ces années puissent être prises en compte mais un peu tardivement. Ce qui a pour effet de retarder la livraison du logiciel de calcul du barême.

Acte 3

Le Ministère précise que le les administrations départementales ont le choix de rester sur la situation initiale ou de prendre en compte la totalité de l'AGS détenue.

La DSDEN choisit la prudence et ne souhaite pas modifier le contenu de la circulaire départementale.

Acte 4

Le SE-Unsa 11 avec l'ensemble des sections départementales de l'académie, écrit à son DASEN ainsi qu'à la Rectrice pour demander l'application dès cette année.

 

Dénouement

Après plusieurs semaines de suspense, lors du Groupe de travail de vérification des barèmes, le SE-Unsa a eu la confirmation que seule une partie de sa demande serait entendue : si l'année de stage est finalement bien prise en compte (pour les collègues déjà titulaires), seules les années antérieures liées à la fonction d'enseignant titulaire sont quant à elles prises en compte dans le calcul de l'AGS.

Le SE-Unsa demande que la Rectrice lui apporte une réponse officielle et a, une fois de plus, réaffirmé sa désaprobation quant à ce choix départemental qui va discriminer les collègues stagiaires- notamment ceux en prolongation (dû à un congé maternité ou un congé maladie) ou en renouvellement- et qui va amputer l'AGS d'un certain nombre de collègues de leurs années de travail antérieures (pourtant reconnues par l'Education Nationale).

 
 
 
 
ALC