SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
PROJET DE PROGRAMMES : MOBILISONS-NOUS POUR LES FAIRE MODIFIER
Article publié le mardi 1er avril 2008.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
La mobilisation contre le projet de programmes de l’école primaire continue, elle doit s’amplifier grâce à la mobilisation de chacun.
 

19 organisations signataires ont rédigé un appel (en P.J). Ce texte est mis en ligne sur le site du SE-UNSA www.se-unsa.org et sur un site spécialisé (correction nouveau site) http://www.programmesecoleprimairecopiearevoir.org/?petition=3pour signature en ligne. Il a déjà recueilli la signature de personnalités comme François Dubet, Philippe Meirieu, Claude Lelièvre, etc. Pour assurer la réussite de cette opération, nous vous invitons donc à le diffuser. Il peut bien sur être aussi signé de façon traditionnelle et envoyé à l’un des organismes signataires, en particulier le SE-UNSA.

 
 Le ministère de l’Éducation nationale consulte le grand public sur le projet de programmes du primaire, jusqu’à la fin du mois de mars" sur son site internet Les données,"compilées" et traitées par l’institut "Opinionway" feront l’objet d’un usage interne, a précisé l’entourage du ministre : "nous allons les étudier, ça va donner de l’eau à notre moulin. C’est intéressant d’avoir le sentiment du grand public, mais pour que cela ait du sens, nous avons besoin d’une participation importante".
 Le SE-UNSA appelle les collègues à participer massivement à cette consultation en ligne sur le site du ministère) http://www.education.gouv.fr/, rubrique « Les nouveaux programmes de primaire »/sous rubrique : « Donnez votre avis ») pour demander une réécriture du projet. Nous vous demandons donc de relayer cet appel. 
 
 A l’heure actuelle, nous ne disposons toujours d’aucune grille horaire, le silence du Ministre sur cet aspect pourtant essentiel des programmes devient assourdissant.
 

 Pour permettre à tous les collègues qui se posent des questions sur ce que va devenir leur participation à cette consultation, d’être pris en compte, transmettez vos commentaires au SE-UNSA, nous les ferons remonter au niveau national, afin que ceux-ci soient relayés et pris en compte dans les modifications que le ministre réaffirmait vouloir faire ;(Soir 3 du 27 mars 2008).

 
 
 
 
ALC