SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
Lettre du SE-UNSA à l’IA sur la date de consultation des nouveaux programmes
Article publié le vendredi 21 mars 2008.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Carcassonne, le 20 mars 2008
 
Jacques BIRINGER

Secrétaire Général du SE-UNSA 11 

 à Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

 
 
Objet : Consultation sur les programmes.
 
 Monsieur l’Inspecteur d’Académie,
 
Par mail ce jour, vous demandez aux enseignants d’organiser la consultation sur les programmes le mercredi 26 mars ou le samedi 29 mars au matin pour les écoles en 4 jours. Matériellement il n’est pas possible de modifier maintenant, à une date aussi tardive, l’organisation de cette demi-journée. Les mairies comme les parents ont été prévenus, tout a été prévu en conséquence (cantine, garderie, transports scolaires). Quelle est la crédibilité de l’Education Nationale dans ce cadre ?
Si aucune solution n’est trouvée par l’administration, nous appelons les collègues à appliquer la consigne du SE-UNSA :
« Les enseignants du 1er degré participeront à la consultation sur les nouveaux programmes soit en maintenant la réunion du conseil des maîtres aux dates prévues initialement quand les familles et les maires ont été prévenus, soit individuellement ou collectivement selon le cas, et sur la base du volontariat, en envoyant une contribution à leur IEN pour faire connaître leur avis de professionnels sur ces projets. En revanche, ils refusent d’organiser un conseil des maîtres extraordinaire supplémentaire qui alourdit davantage leur travail et complique considérablement leurs tâches. Par ailleurs, dans un souci de crédibilité du service public d’éducation, nous ne pouvons cautionner ce retournement de situation si tardif qui perturbe complètement le fonctionnement des écoles prévu initialement et pour lequel les parents et mairies avaient été prévenus, s’organisant ainsi en conséquence. Nous exigeons ainsi que l’administration fournisse aux écoles un document expliquant l’annulation de cette ½ journée, afin que celles-ci transmettent cette information aux familles. Ce n’est pas aux enseignants d’assumer la responsabilité de cette modification. »
 
 
 

Jacques BIRINGER

 
 
 
 
ALC