SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
ScolaritĂ© obligatoire Ă  trois ans : la maternelle reconnue et sĂ©curisĂ©e
Article publié le vendredi 6 avril 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Ce matin, lors de l'ouverture des assises de la maternelle, le PrĂ©sident de la RĂ©publique a annoncĂ© que la scolaritĂ© obligatoire dĂ©buterait dĂ©sormais Ă  3 ans. Pour le SE-Unsa, qui  porte cette revendication depuis de nombreuses annĂ©es, cette dĂ©cision reconnait et sĂ©curise enfin le rĂ´le de l’école maternelle pour tous les enfants dès la petite section. 

Il faut maintenant que les pouvoirs publics, Ă©tat et collectivitĂ©s, concrĂ©tisent cette reconnaissance par des mesures  organisationnelles et pĂ©dagogiques, pour que l’école maternelle puisse participer pleinement au dĂ©veloppement sensoriel, moteur, cognitif et social de chaque enfant.

Pour le SE-Unsa, il faut diminuer les effectifs par classe, amĂ©liorer les Ă©quipements matĂ©riels et accroĂ®tre la formation de tous les personnels. 

Les assises de la maternelle devraient en arriver aux mĂŞmes conclusions, mais rien n’est moins sĂ»r alors que les deux journĂ©es vont voir se succĂ©der des spĂ©cialistes se concentrant chacun sur leurs domaines. Les enseignants de l’Unsa jugent absolument nĂ©cessaire que ces expertises soient croisĂ©es avec celles des professionnels qui font vivre l’école maternelle au quotidien.

Pour le SE-Unsa,  ces assises de la maternelle marquent bien le dĂ©but d’un travail qui devra conforter et consolider une Ă©cole maternelle bienveillante, sans pression excessive et attentive aux besoins de chaque enfant.

 

Paris, le 27 mars 2018

Stéphane Crochet

Secrétaire général

 

Lors de l’ouverture des assises de la maternelle, le président a annoncé que la scolarité obligatoire débuterait à 3 ans. C'est une proposition que le SE-Unsa défend depuis longtemps. Le cycle 1 sera donc reconnu comme la première étape du socle commun.
 
En intégrant la maternelle dans la scolarité obligatoire, le président envoie un signal positif. Il reconnaît ainsi les effets déterminants de la scolarisation en maternelle sur le développement des enfants, leur socialisation et leurs apprentissages.
 
Pour le SE-Unsa, cette reconnaissance devra trouver des déclinaisons concrètes pour que la maternelle puisse jouer pleinement son rôle.
 
Cela passe par des effectifs et des conditions d’accueil permettant de travailler le plus souvent possible en petits groupes. Cela nécessite des enseignants formés et des personnels spécialisés notamment pour accompagner les élèves les plus fragiles. La formation doit également concerner les ATSEM dont chaque classe doit profiter sur l'ensemble du territoire.
 
Pour le SE-Unsa, c’est avec ces Ă©lĂ©ments que l’école maternelle, devenue obligatoire, pourra permettre Ă  tous les jeunes enfants un dĂ©but de scolarisation positif, serein et bienveillant. 
 

 

 
 
 
 
ALC