SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
EnquĂŞte "conditions de travail" du SE-Unsa : les rĂ©sultats
Article publié le vendredi 19 janvier 2018.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter
Le SE-Unsa a interrogĂ© plus de 7500 enseignants des lycĂ©es et des collèges sur leur vie quotidienne au travail : ont fait l'objet de cette Ă©tude leurs espaces et leur temps de repos, l’équipement des salles, leur santĂ© et leurs arrĂŞts de travail, leur utilisation du registre santĂ© et sĂ©curitĂ© ou encore leurs problèmes de voix ou d’audition.
 
Et les rĂ©sultats alors ?
 
Ils sont inquiĂ©tants. Il est temps de parler des risques psychosociaux dans l’Éducation nationale quand 77 % des collègues ont du mal Ă  concilier leur vie professionnelle et personnelle, quand l’activitĂ© professionnelle a des rĂ©percussions sur le sommeil pour 76 % des rĂ©pondants Ă  l’enquĂŞte, ou quand ils jugent le mĂ©tier, certes passionnant Ă  30 %, mais aussi Ă©puisant Ă  27%, stressant Ă  23 % et dĂ©courageant Ă  22 %.
 
Il est temps de parler de la santĂ© des enseignants quand dans l’enquĂŞte, 51 % des collègues indiquent avoir dĂ©jĂ  eu un arrĂŞt de travail liĂ© Ă  leur activitĂ© professionnelle, quand 46 % ont rĂ©gulièrement des problèmes de voix et 32 % des problèmes d’audition. Ils souhaitent d’ailleurs pour 87 % d’entre eux une visite mĂ©dicale rĂ©gulière et pour 74 % un amĂ©nagement de leur fin de carrière.
 
Il est temps de parler du moral des profs ! 48 % ne se sentent pas soutenus par leur hiĂ©rarchie, 37 % ne se sentent pas soutenus par les familles des Ă©lèves, 12 % envisagent une rĂ©orientation professionnelle Ă  court terme et 19 % Ă  moyen terme. Pour 90 % d’entre eux leur charge de travail augmente d’annĂ©e en annĂ©e et ils dĂ©noncent souvent le travail d’évaluation et le travail « administratif Â» croissants.
 
Il est temps de parler de l'environnement de travail. Enseigner est un mĂ©tier, avec ses espaces, ses Ă©quipements, ses rythmes...qui ne font vraiment pas l’unanimitĂ© : 75 % des enseignants ne sont pas satisfaits des conditions de repos en salle des profs (71 % pour les conditions de travail), et 32 % des collègues indiquent que l’équipement et le mobilier de leur salle n’est pas adaptĂ©e (matĂ©riel informatique vĂ©tuste, classes trop petites, chaises et tables ne permettant pas le travail d’équipe…).
 
Il est temps de parler de l'environnement sonore. Pour 78 % des enseignants, la situation la plus stressante en classe, avant les effectifs et l’indiscipline c’est...le bruit ! Et donc plus largement un problème de locaux, d’insonorisation, de conditions de travail qui peuvent avoir des rĂ©percussions graves sur la santĂ©.
 
Quelle suite donner à ces résultats ?
 
D’abord, ces rĂ©sultats vont ĂŞtre communiquĂ©s, de manière très large : Ă  tous les enseignants, au ministère par le biais de nos reprĂ©sentants dans les comitĂ©s hygiène et sĂ©curitĂ© - conditions de travail, mais aussi aux collectivitĂ©s territoriales en charge du bâti scolaire, dans les Conseils acadĂ©miques et dĂ©partementaux de l’Éducation nationale.
 
Pour aller plus loin, nous voulons, avec la profession, demander des diagnostics d’insonorisation des établissements et des plans de prévention des risques psychosociaux. Le SE-Unsa s'engage dans une campagne d'information des personnels sur les outils à leur disposition (registre santé sécurité, élus CHSCT) pour obliger notre employeur, l'Éducation nationale, à assurer sa mission de protection des personnels.

 


   RĂ©sultats de l’enq   
(192 ko)
 
 
 
 
ALC