SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - 11@se-unsa.org

 
CSG : ni gain de pouvoir d’achat, ni compensation intĂ©grale pour les agents publics !
Article publié le vendredi 15 septembre 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

Lors du premier groupe de travail du 13 septembre pour prĂ©parer la hausse de la CSG au 1er janvier 2018 pour les agents publics, un seul scĂ©nario a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ© par le gouvernement, contrairement Ă  ce qui Ă©tait attendu. Pour l’UNSA, il n’est pas acceptable !

En effet, il ne prévoit pas une hausse du pouvoir d’achat des agents publics et va donc à l’encontre des promesses du Président de la République et des propos du Premier Ministre.

De plus, dans ce scé­na­rio, il s’agit sim­ple­ment :

• de sup­pri­mer la Contribution Exceptionnelle de SolidaritĂ© (CES) aux agents qui la payent (1%), ainsi que la coti­sa­tion sala­riale mala­die et par­fois assu­rance chô­mage pour les contrac­tuels ;
• d’établir une indem­nité com­pen­sa­toire dégres­sive dont le mon­tant pour­rait être réduit lors de chaque aug­men­ta­tion de trai­te­ment, cette indem­nité serait assise sur un dis­po­si­tif annuel com­plexe qui ne pren­drait pas en compte tous les éléments de la rému­né­ra­tion des agents et serait révo­ca­ble.

De sur­croît, cette indem­nité ne concer­ne­rait que les agents en poste avant le 1er jan­vier 2018, pas les nou­veaux recru­tés.
En termes sim­ples, à ce stade, les agents publics ne béné­fi­cie­raient d’aucun gain de pou­voir d’achat, ni d’une com­pen­sa­tion inté­grale de la hausse de la CSG.

De plus, tous les nou­veaux agents tou­che­raient une rému­né­ra­tion nette infé­rieure à celle de leurs col­lè­gues puis­que assu­jet­tie à la CSG, sans indem­nité com­pen­sa­toire.

Pour l’UNSA, même s’il ne s’agis­sait que d’une simple com­pen­sa­tion de la CSG, elle devrait être inté­grale et pérenne pour tous les agents publics, quel que soit le lieu et le moment où ils exer­cent. Le méca­nisme de calcul doit être simple. A minima, aucun agent public ne doit voir son pou­voir d’achat dimi­nuer.

L’UNSA Fonction Publique estime qu’il est encore temps, pour Emmanuel Macron, de res­pec­ter sa pro­messe Ă©lectorale : un gain de pou­voir d’achat pour tous les actifs y com­pris les agents publics.

Luc Farré
Secrétaire géné­ral de l’UNSA- Fonction publi­que

 

 
 
 
 
ALC