SECTION SE-Unsa de l'AUDE - 14 BD JEAN JAURES - BP 17 - 11001 CARCASSONNE CEDEX
Tél. 04 68 25 56 29 - Fax. 04 68 25 65 45 - Por. 06 37 61 02 41 - [Mél.]

 
CDEN extraordinaire : rythmes selon le dĂ©cret Blanquer
Article publié le vendredi 7 juillet 2017.
  • Lnk_facebook
  • Lnk_google
  • Lnk_twitter

 

Monsieur Le Préfet,

Madame la vice- présidente du Conseil départemental,

Madame la Directrice académique,

Mesdames et Messieurs les membres du CDEN,

 

Cette année 2016-2017 a été fortement marquée par des campagnes électorales aux termes desquelles un nouveau gouvernement a été mis en place avec la nomination d’un nouveau Ministre de l’Éducation Nationale. A peine installé, rue de Grenelle, et voilà qu’un nouveau décret vient modifier des mesures à peine mises en place.

 

Pour l’Unsa-Éducation, la refondation ne se résume pas aux rythmes et à la réforme du collège.

 

L’Unsa-Éducation rĂ©affirme ce qu’elle a dĂ©jĂ  dit lors du CDEN du 27 juin dernier :

« Pour permettre une anticipation minimale et pour que la rentrĂ©e soit la plus sereine possible pour les Ă©lèves et les enseignants, l’Unsa-Éducation souhaite que les administrations locales ne prennent pas de dĂ©cisions Ă  la va-vite.

La rentrĂ©e scolaire 2017 est dĂ©jĂ  prĂ©parĂ©e, pourquoi tout bouleverser Ă  la dernière minute ? Pour une question budgĂ©taire ?

L’École n’est pas un coĂ»t pour notre sociĂ©tĂ©, mais bien un investissement et nous souhaitons  Ă  l’UNSA-Éducation, la voir avancer parce que nous avons le Service public au cĹ“ur de nos prĂ©occupations.

L’Unsa-Éducation combattra toute idée rétrograde, tout retour en arrière, tout conservatisme, populisme et toute forme de démagogie notamment, dans l’assouplissement des rythmes. Elle accompagnera les projets réfléchis et construits dans l’intérêt de la réussite de tous et toutes.

Le respect de l’investissement des personnels, l’engagement Ă  faire rĂ©ussir chaque jeune, l’ambition Ă©ducative de la nation pour son avenir passe par le temps long et la pĂ©rennitĂ© des changements en profondeur, tels qu’ils sont en cours. Â»

De plus, c’est aussi parce que le système éducatif n’est pas fait que d’enseignants, vous le savez bien, que notre responsabilité de fédération est de rappeler l’intérêt qu’il faut porter aux personnels administratifs et de gestion, aux corps de direction et d’inspection, aux personnels de santé, des services sociaux, de vie scolaire.

Leurs missions sont indispensables au bon fonctionnement du système scolaire. Trop souvent ils sont oubliés et en souffrance car le travail est aussi impacté par les trop nombreux détricotages ministériels. Des actions adaptées doivent être engagées pour répondre aux difficultés spécifiques rencontrées dans ces métiers.

C’est pourquoi, l’Unsa-Éducation vous demande, Madame l’inspectrice, de n’autoriser les dérogations qu’aux seules communes réellement prêtes et pour lesquelles la mise en place des rythmes n’était pas satisfaisante dans l’intérêt des enfants.

Les demandes de dĂ©rogation dĂ©cret Blanquer prĂ©sentĂ©es aujourd’hui, ont-elles toutes fait l’objet d’un examen minutieux ?

Conditions de rĂ©union des Conseils d’école :

-  DĂ©lais de convocation respectĂ©s

-  existence d’un règlement intĂ©rieur du Conseil d’école dĂ©finissant les modalitĂ©s pour rendre un avis

- nombre de personnes présentes ayant droit à donner un avis délibératoire ou consultatif

 

ĂŠtes-vous informĂ©e des pressions et jeux d’influence menĂ©s dans certaines communes. Qui des enseignants, des parents ou des Ă©lus ont rĂ©ellement pu exprimer leur avis librement ?

La France, pays des droits de l’Homme, a signé le 26 janvier 1990 La convention Internationale des droits des enfants.

Ont-ils Ă©tĂ© entendus et Ă©coutĂ©s ? Quel est leur avis ? Ce sont bien eux le premiers concernĂ©s, non ?

 

Rien ne presse, les évolutions vers quatre journées de classe n’ont d’urgence à être expérimentées dès la rentrée prochaine que si les conditions de l’expérimentation réunissent les garanties de cohérence des apprentissages et donc de l'intérêt de l'enfant.

L’Unsa-Éducation, vous demande de prendre le temps de la réflexion, commune par commune, en ayant l’assurance que tous les acteurs ont été écoutés et que l’intérêt des élèves est bien celui qui prévaut.

 

 

Compte rendu du 7 juillet 2017

 

Le CDEN extraordinaire réuni ce vendredi 07 juillet était consulté pour avis sur les demandes de dérogations aux Rythmes scolaires selon le Décret Blanquer et des modifications d’horaires.

Rythmes scolaires selon le DĂ©cret Blanquer

91 communes ont formulé une demande portée conjointement par le(s) Conseil(s) d’école(s) et la mairie (voir PJ).

Pour 3 autres communes les demandes ne sont pas portĂ©es conjointement ; elles ne rentrent donc pas dans le cadre d’application du dĂ©cret.

 

Vote : Pour 4   -   Contre 0   -   Abstention 11

 

L’unsa-Éducation s’est abstenue car aucun des éléments fournis ne nous permet de nous prononcer en faveur des demandes des enseignants.

En effet, comme nous le précisons dans notre déclaration préalable, nous ne pouvons cautionner une décision prise à la va-vite.

Certains conseils d’écoles se sont déroulés sous pression, l’Unsa-Éducation ne peut valider de telles pratiques anti-démocratiques.

Des enseignants ont émis un avis défavorable au retour à la semaine à 4 jours mais l’avis contraire des parents et de la mairie l’a emporté. La situation inverse s’est aussi produite. N’ayant aucun détail nous garantissant de soutenir l’avis des enseignants, il ne nous est pas possible de prendre position pour ou contre d’autant plus que le vote est global et non école par école.

Pour l’Unsa-Éducation, il est question de soutenir les demandes des collègues quand elles ont Ă©tĂ© prises dans la concertation et non sous la pression mĂ©diatique, financière et politique.  

 

Modifications d’horaires d’entrée et de sortir des écoles

5 Communes souhaitent apporter quelques des changements de bornage horaires d’entrée et sortie d’école sous le décret des rythmes Peillon.

Votes : Pour 10   -   Contre 1   -   Abstention 4

 

La décision finale sera prise par Mme le Recteur.

Cette dernière, à par ailleurs annoncée en CAEN* de ce matin, que les horaires seront publiés sur le site du Ministère de l’Éducation Nationale au plus tard el 14/07/17.

 

*CAEN : Conseil AcadĂ©mique de l’Éducation Nationale

 
 
 
 
ALC